Karine RANCE

Responsable de l’Axe émergeant : Circulation des hommes et des idées : histoire des connections politiques et culturelles
Responsable de la double licence Histoire-Études germaniques
Membre du Comité de rédaction des Annales Historiques de la Révolution Française

Thématiques de recherche

- Histoire de la Révolution Française et de la contre-révolution (France - Europe)

- Migrations en Europe au XiXe siècle

Projets en cours

- Membre de l’ANR ACTAPOL : "Acteurs et action politique en Révolution : les Conventionnels"- (2011-2014)

Publications

- OUVRAGES

  • Avec Nicolas Beaupré, Arrachés et déplacés. Réfugiés politiques, prisonniers de guerre, déportés 1789-1918, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2016. https://halshs.archives-ouvertes.fr...
  • Avec Landry Charrier et Friederike Spitzl-Dupic, Transnationalisation des idées et modèles politiques, Peter Lang, 2013.

- ARTICLES DANS DES REVUES À COMITÉ DE LECTURE

  • Avec Paul Cheney, Alan Forrest, Lynn Hunt, Matthias Middell, « La Révolution française à l’heure du Global Turn », Annales historiques de la Révolution Française, 2013-3.https://www.academia.edu/7572791/La...
  • Avec Emmanuel Le Roy Ladurie et Guy Lemarchand, « Historiens et Révolutions. Vers une « paix des braves » ? », Annales historiques de la Révolution Française, 2008-1, p. 177-195. https://ahrf.revues.org/11389#text
  • « Mémoires de nobles français émigrés en Allemagne pendant la Révolution Française : la vision rétrospective d’une expérience », Revue d’histoire moderne et contemporaine 46/2 (avril-juin 1999), p. 245-262. http://www.persee.fr.sicd.clermont-...
  • « L’émigration nobiliaire française en Allemagne, ‘une migration de maintien’ (1789-1815) », Genèses 30 (mars 1998), p. 5-29 (version allemande publiée en 1997)
  • « L’identité des nobles français émigrés en Allemagne (1789-1815) », Grenzgänge. Beiträge zu einer modernen Romanistik 9 (1998), p. 24-37

- PARTICIPATION À DES OUVRAGES COLLECTIFS

  • « Une mémoire militante », dans Michel Biard, Philippe Bourdin, Hervé Leuwers, Yoshiaki Ômi (dir.), L’écriture d’une expérience. Révolution, histoire et mémoires de conventionnels, éd. Société des études robespierristes, 2015, p. 135-146. https://www.academia.edu/28880011/U...
  • « Introduction » et « Les réfugiés à Clermont-Ferrand au XIXe siècle : des réseaux distincts », dans Landry Charrier, Karine Rance, Friederike Spitzl-Dupic, Transnationalisation des idées et modèles politiques, Peter Lang, 2013.
  • « Retours d’exil, retours sur l’exil », dans Bruno Dumons, Hilaire Multon, « Blancs » et contre-révolutionnaires. Espaces, réseaux, cultures et mémoires (fin XVIIIe-début XXe siècles), France, Italie, Espagne, Portugal, Ecole Française de Rome, 2012, p. 333-344.
  • « Les nobles, victimes de la Révolution ? », Michel Biard (dir.), La Révolution française, une histoire toujours vivante, Tallandier, 2010, p. 209-221.
  • « Gotha », Michel Espagne, Elisabeth Decultot, Jacques Le Rider (dir.), Dictionnaire du monde germanique, Paris, Bayard, 2007.
  • « Emigration », ibidem.

- COMMUNICATIONS AVEC ACTES

  • « L’historiographie de l’émigration », Philippe Bourdin (dir.), Les noblesses françaises dans l’Europe de la Révolution, Rennes et Clermont-Ferrand, PUR et PU Blaise Pascal, 2010, p. 355-368.
  • « Contre-Révolution, réseaux et « exopolitie » », Philippe Bourdin (dir.), La Fayette entre deux mondes, Clermont-Ferrand, PU Blaise Pascal, 2009, p. 111-128.
  • « Les trois vies de Paillot de Montabert », Frédérique Desbuissons (dir.), Jacques-Nicolas Paillot de Montabert (1771-1849). Idées, pratiques, contextes, éd. Dominique Guéniot/ Institut national d’histoire de l’art, 2009, p. 31-40.
  • « Le livre de raison d’un réfugié de l’époque révolutionnaire », Olivier Forcade, Philippe Nivet (dir.), Les réfugiés en Europe du XVIe au XXe siècle, Paris, Nouveau Monde Editions, 2008, p.84-94.
  • « La violence révolutionnaire au crible des émigrés. Entre discours performatif, exemplarité du passé et prospective », Philippe Bourdin (dir.), La Révolution (1789-1871). Ecriture d’une histoire immédiate, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2008, p. 199-211.
  • « Voyage en terres d’exil : les émigrés en Europe », Nicolas Bourguinat, Sylvain Venayre (dir.), Voyager en Europe de Humboldt à Stendhal. Contraintes nationales et tentations cosmopolites 1790-1840, Paris, Editions Nouveau Monde, 2007, p. 415-427.
  • « Identité narrative et ipséité », Marc Belissa, Anna Bellavitis, Monique Cottret, Laurence Croq, Jean Duma (dir.), Identités, appartenances, revendications identitaires, Paris, éditions Nolin, 2006, p. 385-393.
  • « L’exil des Condé », Jean-François Chauvard, Christine Lebeau (éds.), Éloignement géographique et cohésion familiale (XVe-XXe siècles), Presses universitaires de Strasbourg, 2006, p. 15-30.
  • « Pour une lecture politique des archives privées : le fonds Dudon d’Envals », René Favier (éd.), Archives familiales et noblesse provinciale. Hommage à Yves Soulingeas, Presses Universitaires de Grenoble, 2006, p. 239-249.
  • « La contre-révolution à l’œuvre en Europe », Jean-Clément Martin (dir.), La Révolution à l’œuvre. Perspectives actuelles dans l’histoire de la Révolution française, Rennes, PUR, 2005, p. 181-192
  • « Coblence, une ville allemande dans l’imaginaire politique français », Alain Cabantous (dir.), Mythologies urbaines. Les villes entre histoire et imaginaire, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2004, p. 185-203
  • « Le théâtre français de Hambourg », Philippe Bourdin, Gérard Loubinoux (dir.), Les Arts de la scène et la Révolution française, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise-Pascal, 2004, p. 235-248
  • « Les nobles émigrés dans les pays germaniques pendant la Révolution Française », Bulletin d’information de la Mission historique française en Allemagne, 2002, p. 225-234
  • « Coblence dans les mémoires des émigrés : chronique rétrospective d’un échec advenu », Jürgen Voss, Daniel Schönpflug (dir.), Révolutionnaires et Émigrés. Transfer und Migration zwischen Frankreich und Deutschland 1789-1806, Stuttgart, Jan Thorbecke, 2002, p. 222-233
  • « La référence allemande dans les mémoires des émigrés », Matthias Middell, Katharina Middell, Michel Espagne (dir.), Archiv und Gedächtnis, Leipzig, Leipziger Universitätsverlag, 2000, p. 196-222
  • « Les émigrés de la Révolution : de l’émigration politique à l’exil politique », L’année Victor Hugo au Sénat, Paris, 2002, p. 90-98
  • « Die Sozialisation junger Französischer Adliger im Deutschen Exil. Übertragung adliger Werte 1789-1815 », Anja V. Hartmann, Malgorzata Morawiec, Peter Voss (dir.), Eliten um 1800. Erfahrungshorizonte, Verhaltensweisen, Handlungsmöglichkeiten, Mayence, Philipp von Zabern, 2000, p. 135-154
  • «  Die Emigration des französischen Adels in Deutschland : eine ‘vorübergehende’ Migration », Thomas Höpel, Katharina Middell (éd.), Réfugiés et Émigrés. Migration zwischen Frankreich und Deutschland, Leipzig, Leipziger Universitätsverlag, 1997, p. 158-178 (version française publiée dans Genèses en 1998)

Comptes-rendus

Annales H.S.S., R.H.M.C., Annales Historiques de la Révolution Française, Francia, Bulletin de la Mission Historique Française en Allemagne.

Contact

Karine Rance
04 73 34 65 78
Karine.RANCE@univ-bpclermont.fr