Jean-Claude CARON

Co-responsable de l’axe 1 du CHEC
- _ Président de l’Association des historiens contemporanéistes de l’enseignement supérieur et de la recherche
Président honoraire de la Société d’histoire de la Révolution de 1848 et des Révolutions du XIXe siècle
Membre senior de l’Institut Universitaire de France
Membre du Comité d’histoire de la Ville de Paris

Thématiques de recherche

Violences sociales et politiques dans la France du XIXe siècle

Histoire de la jeunesse

Projets en cours

  • co-organisation avec Nathalie Ponsard du colloque « La France en guerre : cinq « années terribles ». 1792-1793 / 1814-1815 / 1870-1871 / 1914-1915 / 1939-1940 » UBP, Clermont-Ferrand, juin 2016)
  • publication scientifique des Mémoires de Mr Conchon, maire de Clermont-Ferrand, sur les troubles de cette ville en 1841 (PUBP, 2015)
  • développement avec N. Ponsard de la nouvelle thématique de l’axe 1 : « Critique des pouvoirs, pouvoir de la critique : une histoire corrélée »

Publications

-  OUVRAGES INDIVIDUELS

Ouvrages de recherche :

  • Générations romantiques. Les étudiants de Paris et le quartier latin (1814-1851), Paris, Armand Colin, 1991, 435 p.
  • A l’école de la violence. Châtiments et sévices dans l’institution scolaire au XIXe siècle, Aubier, 1999, 337 p.
  • L’Été rouge. Chronique de la révolte populaire en France (1841), Aubier, 2002, 347 p.
  • Les Feux de la discorde. Conflit et incendie dans la France du XIXe siècle, Hachette-Littérature, 2006, 358 p.
  • Frères de sang. La guerre civile en France au XIXe siècle, Champ Vallon, 2009, 309 p.
  • Les deux vies du général Foy (1775-1825) Guerrier et législateur, Ceyzérieu, Champ Vallon, 2014, 359 p.

Ouvrages de synthèse :

  • La Nation, l’Etat et la démocratie en France de 1789 à 1914, Armand Colin, 1995, collection « U », 364 p.
  • (avec Jacques-Olivier Boudon et Jean-Claude Yon), Religion et culture en Europe au XIXe siècle, Armand Colin, 2001, collection « U », 287 p.
  • Trois jours qui ébranlèrent la monarchie. La révolution de 1830, Larousse, 2010, 219 p.
  • 1848, le Printemps des Peuples. Une anthologie présentée par Jean-Claude Caron, Le Monde éditions, 2012, coll. « Les Rebelles ».
  • La France de 1815 à 1848, Paris, Armand Colin, 1993, collection Cursus, 180 p ; 3e édition, 2013.
  • (avec Michel Vernus) L’Europe au XIXe siècle. Des nations aux nationalismes, 1815-1914, Armand Colin, 1996, collection « U », 477 p., 3e édit., 2015.

- DIRECTION D’OUVRAGES COLLECTIFS

  • (avec Philippe Bourdin et Mathias Bernard), L’Incident électoral de la Révolution française à la Ve République, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise-Pascal, 2002.
  • (avec Annie Stora-Lamarre), Hugo politique, actes du colloque de Besançon (2002), Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2004.
  • (avec Philippe Bourdin et Mathias Bernard), La Voix et le geste. Une approche culturelle de la violence sociopolitique, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise-Pascal, 2005.
  • (avec Frédéric Chauvaud), Les Campagnes dans les sociétés européennes. France, Allemagne, Espagne, Italie (1830-1930), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2005.
  • (avec Annie Stora-Lamarre et Jean-Jacques Yvorel), Les Âmes mal nées. Jeunesse et délinquance urbaine en France et en Europe (XIXe-XXIe siècle), Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, 2008.
  • (avec Frédéric Chauvaud, Emmanuel Fureix, Jean-Noël Luc), Entre violence et conciliation. La résolution des conflits sociopolitiques en France et en Europe au XIXe siècle, Rennes, PUR, 2008.
  • (avec Sylvie Aprile et Emmanuel Fureix), La Liberté guidant les peuples. Les révolutions de 1830 en Europe, Champ Vallon, 2013
  • avec Laurent Lamoine et Natividas Planas), Entre traces mémorielles et marques corporelles. Regards sur l’ennemi de l’Antiquité à nos jours, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2014.
  • Paris, l’insurrection capitale, Ceyzérieu, Champ Valllon, 2014.
  • (avec Jean-Philippe Luis) Rien appris, rien oublié ? Les Restaurations dans l’Europe postnapoléonienne (1815-1830), Rennes, PUR, 2015.

- ARTICLES DANS DES REVUES À COMITÉ DE LECTURE

  • « La Société des Amis du Peuple », in Romantisme. Revue du dix-neuvième siècle. Numéro spécial : « Mille huit cent trente », n° 28-29, 1980, pp. 169-179.
  • « La Jeunesse des Ecoles à Paris. 1815-1848. Approche statistique d’un groupe social », in Sources. Travaux historiques, revue de l’association Histoire au Présent, n° 1, Ier trimestre 1985, pp. 31-45.
  • « Mémoire collective et révolutions... », in 1848. Révolutions et mutations au XIXe siècle, bulletin de la Société d’Histoire de la Révolution de 1848 et des Révolutions du XIXe siècle, n° 5/1989, pp. 19-21.
  • « Une approche de la sociabilité de la jeunesse : la presse étudiante à Paris (1829-1850) », in 1848. Révolutions et mutations au XIXe siècle, bulletin de la Société d’Histoire de la Révolution de 1848 et des Révolutions du XIXe siècle, n°8, 1992, pp. 75-86.
  • « Romantisme et génération : genèse du temps vécu », in L’Homme et la société, revue internationale de recherches et de synthèses en sciences sociales, L’Harmattan, n°111-112, 1-2/1994, pp. 101-111.
  • « Les marques du savoir », in Société et représentations, CREDHESS, n° 6-juin 1998, Violences, sous la direction de F. Chauvaud, pp. 117-130.
  • « Châtiments et sévices dans l’école au XIXe siècle », entretien avec Jean-Claude Vimont, Trames, n°6, 1999, p. 175-185.
  • « ‘Qui aime bien, châtie bien’. Le pédagogue et le corps de l’enfant (France, XIXe siècle) », in Télémaque, Presses Universitaires de Caen, n° 17, “ L’amour des enfants ”, mai 2000, p. 63-72.
  • « Usages des archives privées. Un manuscrit inédit : Le maquillage dans les prisons militaires », par Emile Réveillon, Amiens, décembre 1912 ”, Trames, n°8, 2000, p. 61-76.
  • « La sanction à l’école : pour une histoire des rapports de classe », in Cahiers Alfred Binet. Éducation, psychologie et sciences de l’enfance, n° 668, septembre 2001, Dossier : La sanction. Approches plurielles, p. 11-19.
  • « Le ‘tournant’ de 1845 et la prise de conscience de Michelet », Textuel, n°47, Comment lire Le Peuple ? Jules Michelet, Le Peuple (1846). Textes réunis par Paule Petitier, 2005, p. 51-65.
  • « Un siècle de science et de militance : pour une histoire savante et engagée », in Revue d’histoire du XIXe siècle, n° 31 – 2005/2, « La « Société de 48 » a cent ans », p. 7-12.
  • « Comment naissent les publications. Contexte et conditions de la renaissance du bulletin de la Société (1983-1991) », in Revue d’histoire du XIXe siècle, n° 31 – 2005/2, « La « Société de 48 » a cent ans », p. 45-55.
  • « Révoltes collégiennes, élites juvéniles et société post-révolutionnaire (1815-1848) », in Histoire de l’éducation, n° 118, avril-juin 2008, École et violence, sous la direction de Jacques Verger, p. 83-107.
  • « Louis-Philippe face à l’opinion publique ou l’impossible réconciliation des Français (1830-1835) », in French Historical Studies, vol. 30, Fall 2007, Duke University Press, co-éditeurs Jo Burr Margadant et Ted W. Margadant, p. 597-621.
  • « Former des élites au 19e siècle : entre modèles nationaux et normalisation européenne (Allemagne, France, Grande-Bretagne, 1815-1914 », in Administration et Education. Revue trimestrielle de l’Association française des Administrateurs de l’Éducation, 2007-n°4, « L’élitisme républicain en question », p. 25-37.
  • « Introduction » à « L’identification de l’ennemi », sous la dir. de Jean-Claude Caron, Siècles. Cahiers du centre d’histoire Espaces et cultures, n° 31 – 2010, p. 3-11.
  • « Les mots qui tuent. Le meurtre parlementaire de Manuel (1823) », Genèses. Sciences sociales et histoire, « Désordres parlementaires », n° 83 – juin 2011, p. 6-28.
  • « La Guerra Civil en el siglo XIX : ¿ un mal francés ? », Jeronimó Zurita. Revista de historia, n° 86 - 2011, p. 207-224.
  • « Indépassable fratricide. Réflexions sur la guerre civile en France et ailleurs », Cités. Philosophie. Politique. Histoire, « Extrêmes violences », n° 50 – 2012, p. 39-47.
  • (avec Jean Garrigues) « Introduction » de « L’antiparlementarisme en France ». Parlement(s). Revue d’histoire politique, 2013 – Hors série n°9, p. 9-21.
  • « Un mal français ? Quelques remarques sur la généalogie de l’antiparlementarisme », in « L’antiparlementarisme en France ». Parlement(s). Revue d’histoire politique, 2013 – Hors série n°9, p. 23-34.
  • Jean-Claude Caron, « L’antiparlementarisme, une culture politique partagée ?  », Siècles [En ligne], 32 | 2010, mis en ligne le 19 juin 2013. URL : http://siecles.revues.org/916
  • « Entre la renovación y la reevaluación. Jalones en la historiografía francesa sobre la Restauración », Pasado y Memoria. Revista de Historia Contemporánea, 13, 2014, pp. 17-32
  • (avec Fabien Conord), « Introduction  », in J-C. Caron et F. Conord (dir.), « Autour de Charles de Freycinet. Sciences, techniques et politique », Sabix. Bulletin de la Société des Amis de la Bibliothèque et de l’Histoire de l’École polytechnique, n° 58, février 2016, p. 7-10.

- ARTICLES DANS DES REVUES SANS COMITÉ DE LECTURE

  • « Le Printemps des peuples : la propagation de la liberté, 1848 », entretien avec Jean-Noël Jeanneney, France-Culture papiers, n°1, printemps 2012, p. 96-103.
  • « Une difficile solidarité : France-Pologne (1830-1831) », in Gavroche. Revue d’histoire populaire, n° 7, décembre 1982-janvier 1983, pp. 9-14.
  • « Objets et catégories. L’enfance et l’adolescence dans la recherche historique », in XIX-XX. Bulletin du Centre d’histoire contemporaine, Université de Franche-Comté, Besançon, 1998, n° 2, pp. 73-79.
  • « Mémoire de 1848. Retour sur une commémoration plurielle », in XIX-XX. Bulletin du Centre d’histoire contemporaine, Université de Franche-Comté, Besançon, 1999, n° 3, pp. 49-77.
  • « Le temps des châtiments corporels », Mille ans d’école de Charlemagne à Claude Allègre, Les collections de L’Histoire, octobre 1999, p. 58-59.
  • « Juin 1848, la guerre si vile ». Entretien avec Michel Winock, Marianne. L’Histoire, n° hors-série, février-mars 2011, « La guerre civile en France », p. 48-49.

- ACTES DE COLLOQUES ET JOURNÉES D’ÉTUDE

  • « Maintenir l’ordre au Pays latin : la jeunesse des Ecoles sous surveillance (1815-1848) », in Maintien de l’ordre et polices en France et en Europe au XIXe siècle, actes du colloque organisé par la Société d’Histoire de la Révolution de 1848 et des Révolutions du XIXe siècle, Paris, Éditions Créaphis, 1987, pp. 329-346.
  • « Révoltes étudiantes, révoltes agissantes ? Le poids des révoltes étudiantes dans la vie politique française (1815-1848) », in Révolte et société, actes du colloque organisé par Histoire au Présent, 1989, tome 2, pp. 194-204.
  • « Le XIXe siècle existe-t-il ? », in Périodes. La construction du temps historique, n° 23-24 de la revue Sources. Travaux historiques, automne 1990, pp. 115-122.
  • « Paris, capitale universitaire de l’Europe (1815-1848) », in Sozialer Raum und akademische Kulturen. A la recherche de l’espace universitaire européen. Studien zur europaïschen Hochschul- und Wissenschaftsgeschischte im 19. und 20. Jahrhundert, sous la direction de Christophe Charle, Edwin Keiner et Jürgen Schreiwer, Frankfurt/Main, 1993, pp. 439-454.
  • « L’impossible réforme des études médicales. Projets et controverses dans la France des notables (1815-1848) », in actes du colloque Maladies, médecines et sociétés, organisé par l’association Histoire au Présent, 1993, t. II, pp. 206-217.
  • « Élites républicaines autour de 1830. La Société des Amis du Peuple », in actes du colloque Révolution et république. L’exception française, sous la direction de Michel Vovelle, Paris, éditions Kimé, 1994, pp. 498-510.
  • « Les républicains de 1830 et la définition d’une république idéale », in actes du colloque L’An I et l’apprentissage de la démocratie, sous la direction de Roger Bourderon, Saint-Denis, éditions PSD, 1995, pp. 593-607.
  • « De l’anonymat à l’avant-scène. Evolution de la notion d’adolescence aux XIXe et XXe siècles », in François Marty (dir.), L’Adolescence dans l’histoire de la psychanalyse. Repères., Cahiers du Collège international de l’adolescence, 1996-n°1, pp. 43-58 ; rééd. Editions In Press, 2003, p. 49-68.
  • « Aux origines du mythe : l’étudiant sur la barricade dans la France romantique (1827-1851) », in Alain Corbin et Jean-Marie Mayeur (dir.), La Barricade, Publications de la Sorbonne, 1997, pp. 185-196.
  • « Le médiateur dans la cité : Michelet et les étudiants dans la France des notables », in Littérature et nation, n° 18-1997, Michelet et la « question sociale », Tours, Publication de l’Université François Rabelais, pp. 7-23.
  • « La République et l’utopie face au temps et à l’histoire (France, années 1830) », in Utopies et sciences sociales, L’Harmattan, 1998, p. 33-54.
  • « Et vous, jeunes gens, pour tous !’ Michelet moraliste ou l’élaboration d’une morale à l’usage de la jeunesse étudiante », in Annie Stora-Lamarre (dir.), Incontournable morale, Besançon, Annales de l’Université de Franche-Comté, 1998, pp. 15-29.
  • « Pacifisme et européanisme dans l’Europe du Printemps des peuples (1848-1849) », in Mirella Larizza-Lolli (dir.), Ideologie del 1848 e mutamento sociale, actes de la Ve journée de la Fondation Luigi Firpo à Turin, Florence, Leo S. Olschski editore, 1999, p. 55-76.
  • Avec Frédéric Chauvaud, Jean-Luc Mayaud, Michèle Riot-Sarcey, Jean-Jacques Yvorel, « La concordance des temps. Histoire, objets et catégories en construction au XIXe siècle » , in A. Corbin, P. Georgel, S. Guégan, S. Michaud, M. Milner et N. Savy, (dir.), L’Invention du XIXe siècle. I. Le XIXe siècle par lui-même, Klincksieck-Presses de la Sorbonne Nouvelle, 1999, p. 141-152.
  • « Frédéric Ozanam, étudiant catholique », Revue d’Histoire de l’Eglise de France, janvier-juin 1999, t. 85, fasc. n° 214 , p. 39-53.
  • « Entre la mémoire et l’oubli. La Société d’Histoire de la Révolution de 1848, Barbès et les figures quarante-huitardes », in Sylvie Caucanas et Rémy Cazals (édit.), Armand Barbès et les hommes de 1848. Actes du colloque de Carcassonne, Carcassonne, Les Audois, 1999, p. 225-238.
  • « Entre l’impromptu et le programmé : la Révolution de 1848 en France », in Jean-Marc Barrelet et Philippe Henry (édit.), 1848-1998. Neuchâtel, la Suisse, l’Europe, actes du colloque international de Neuchâtel-La Chaux-de-Fonds, février 1998, Fribourg, Éditions Universitaires, 2000, p. 29-53.
  • « The History of a Renaissance : the French University from the Revolution to the Restoration (1792-1824) », in Màire F. Cross and David Williams, edited by, The French Experience from republic to monarchy, 1792-1824. New Dawns in Politics, Knowledge and Cultuire, Palgrave, 2000, p. 107-119.
  • « Jeune fille, jeune corps : édification d’objet et construction de catégorie (France, XIXe-XXe siècles) », in Louise Bruit, Gabrielle Houbre, Christiane Klapisch-Zuber, Pauline Schmitt Pantel (dir.), Le corps des jeunes filles, Actes du colloque de l’Université de Paris VII, Paris, Perrin, 2001, p. 167-188.
  • « Clio et les usages de Balzac. A propos de Louis Chevalier et de quelques autres », in Balzac dans l’histoire. Études réunies et présentées par Nicoles Mozet et Paule Petitier, SEDES, 2001, p. 183-198.
  • « Louis Blanc, historien du temps présent. A propos de l’Histoire de Dix ans » , in Francis Démier (dir.), Louis Blanc, un socialiste en république, Créaphis, 2006, p. 67-84.
  • « Maintenir l’ordre dans les collèges et les lycées : théories et pratiques disciplinaires dans l’enseignement secondaire français (1815-1870) », in Jean-Pierre Bardet, Jean-Noël Luc, Isabelle Robin-Romero, Catherine Rollet (dir.), Lorsque l’enfant grandit. Entre dépendance et autonomie, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2002, p. 605-617.
  • « Inscrire la Révolution dans l’Histoire : les Trois glorieuses, coda, appendice ou palimpseste de la Grande Révolution ? », in Terminée la Révolution…, actes du colloque de Calais, 26 et 27 janvier 2001, textes réunis par Michel Biard, Bulletin des Amis du Vieux Calais, 2002, n° hors série, p. 57-67.
  • « Le juge et la témoin. L’instruction judiciaire et les femmes dans la France des notables », in Christine Bard, Frédéric Chauvaud, Michelle Perrot, Jacques-Guy Petit (dir.), Femmes et justice pénale, XIXe-XXe siècles, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2002, p. 293-304.
  • « Education et démocratisation : l’héritage révolutionnaire et la formation du citoyen dans la France des notables (1815-1848) », in Helmut Reinalter (dir.), Die Französiche Revolution und das Projekt der Moderne, Vienne, Braumüller, 2002, p. 239-249.
  • « Instruire la violence populaire. La justice et les insurgés de Clermont-Ferrand (1841) », in Philippe Chassaigne et Jean-Philippe Genet (dir.), Droit et société en France et en Grande-Bretagne (XIIe-XXe siècles). Fonctions, usages et représentations, Publications de la Sorbonne, 2003, p. 171-185
  • « Face au coup d’État. Construction et historicisation du Deux Décembre par la propagande bonapartiste », in S. Aprile, N. Bayon, L. Clavier, L. Hincker et J.-L. Mayaud (dir.), Comment meurt une République. Autour du Deux Décembre, Créaphis, 2004, p. 11-26.
  • « Le secret dans les sociétés politiques (1830-1839). De la publicité à la conspiration », Bernard Gainot et Pierre Serna (dir.), Secret et République, 1795-1840, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise-Pascal, 2004, p. 161-182.
  • « Vallès et l’école : une haine de classe ? », actes du colloque Jules Vallès, affinités, antipathies, actes du colloque de Clermont-Ferrand, in Autour de Vallès. Revue de lectures et d’études vallésiennes, n° 33, 2003-2004, p. 63-86.
  • « Les raisons d’une célébration ou l’éloge de l’engagement », in Jean-Claude Caron et Annie Stora-Lamarre (dir.), Hugo politique, actes du colloque de Besançon (2002), Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2004, p. 7-11.
  • « Violences vues, violences vécues. Hugo face à la violence socio-politique », in Jean-Claude Caron et Annie Stora-Lamarre (dir.), Hugo politique, actes du colloque de Besançon (2002), Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2004, p. 69-84.
  • « Le discours au service du politique : rhétorique et éloquence sous la Restauration. Le cas du général Foy, député de l’Aisne (1819-1825) », in Jean-Yves Mollier, Martine Reid et Jean-Claude Yon (dir.), Repenser la Restauration, Nouveau Monde éditions, 2005, p. 127-142.
  • « Ouvriers en grève : représentations d’une culture de la protestation (Le Creusot, 1899-1900) », in Philippe Bourdin, Jean-Claude Caron et Mathias Bernard, La Voix et le geste. Une approche culturelle de la violence sociopolitique, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise-Pascal, 2005, p. 171-202.
  • « ‘Aux âmes bien nées…’ ou romantisme et génération(s) » in Sébastien Allard (édit.), Paris 1820. L’affirmation d’une génération romantique, Berne, Peter Lang, 2005, p. 29-45.
  • « Jeunes élites et processus de politisation. Le rôle des étudiants dans la France des notables », in Frédéric Attal, Jean Garrigues, Thierry Kouamé, Jean-Pierre Vittu (édit.), Les Universités en Europe du XIIIe siècle à nos jours. Espaces, modèles et fonctions, Publications de la Sorbonne, 2005, p. 63-76.
  • « Gouverner et sanctionner les jeunes élites. La grande enquête disciplinaire de 1853-1854 dans les lycées », in Pierre Caspard, Jean-Noël Luc et Philippe Savoie (dir.), Lycées, lycéens, lycéennes. Deux siècles d’histoire, Institut national de recherche pédagogique, 2005, p. 381-395.
  • « Être républicain en monarchie (1830-1835) : la gestion des paradoxes », in Patrick Harismendy (dir.), La France des années 1830 et l’esprit de réforme, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2006, collection Carnot, p. 31-40.
  • « Figures du jeune incendiaire dans la France du XIXe siècle, entre scène judiciaire et regard politique », in Jean-Claude Caron, Annie Stora-Lamarre et Jean-Jacques Yvorel (dir.), Les Âmes mal nées. Jeunesse et délinquance urbaine en France et en Europe (XIXe-XXIe siècle), Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, 2008, p. 49-61.
  • « Mauvais genre ? Réflexions sur l’interdisciplinarité ou point de vue d’un d’historien », in Michel Offerlé et Henry Rousso (dir.), La Fabrique interdisciplinaire. Histoire et science politique, Rennes, PUR, 2008, p. 243-251.
  • « Confronter et réconcilier : les usages politiques de l’autobiographie sandienne », in Martine Reid et Michèle Riot-Sarcey (dir.), George Sand. Littérature et politique, Nantes, Éditions Pleins Feux, 2007, p. 63-76.
  • « Relations sociales et sociabilité sous la Restauration : Laffitte et les élites libérales sous le regard du général Foy », in Le banquier Jacques Laffitte 1767-1844. Colloque du 13 octobre 2007 à Maisons-Laffitte, Bulletin de la Société des Amis du Château de Maisons, n°3, 2008, p. 79-92.
  • « L’écriture des Trois glorieuses : héros et barbares dans le cycle des violences insurrectionnelles », in Philippe Bourdin (dir.), La Révolution, 1789-1871. Ecriture d’une histoire immédiate, Clermont-Ferrand, PUBP et Vizille, Musée de la Révolution, 2008, p. 275-292.
  • « Les représentations du parlementarisme à travers le registre de l’humour. L’Assemblée nationale comique de Lireux et Cham (1850) », in Jean Garrigues, Eric Anceau, Frédéric Attal, Noëlline Castagnez, Noëlle Dauphin, Sabine Jansen et Olivier Tort (dir.), Assemblées et parlements dans le monde du Moyen-Age à nos jours. 57e Conférence de la Commission internationale pour l’Histoire des Assemblées d’Etat / Representative and Parliamentary Institutions in the World from Middle Age to Present Times. 57th Conference of the International Commission for the History of Representative and Parliamentary Institutions, CHPP-Assemblée nationale, 2010, t. 2, p. 1357-1371.
  • « La guerre civile : redoutée ou espérée ? Peurs sociales et traitement politique de la discorde (France, XIXe siècle) », in Frédéric Chauvaud (dir.), L’ennemie intime. La peur : perceptions, expressions, effets, Rennes, PUR, 2011, p. 257-266.
  • « Révolution, concurrence des pouvoirs et usurpation de fonctions. Le « général » Dubourg et les Trois Glorieuses », in Quentin Deluermoz et Jérémie Foa (dir.), Usurpations de fonctions et appropriations du pouvoir en situation de crise (XIXe-XXe siècle). Actes de la journée d’étude du 16 janvier 2010, p. 17-36, édition électronique consultable à l’adresse univ-paris1
  • « Le peuple (parisien) n’existe pas. Réflexions sur la notion de catégorie en histoire  », in Nathalie Preiss, Jean-Marie Privat, Jean-Claude Yon (dir.), Le Peuple parisien au XIXe siècle entre sciences et fictions, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2013, p. 207-222
  • « Que font les révolutionnaires la nuit ? Enquête sur le Paris nocturne des journées de 1830, de 1848 et de 1871  », in Philippe Bourdin (dir.), Les Nuits de la Révolution française, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise-Pascal, 2013, p. 129-142.
  • « Mémoires de guerre civile ou l’ennemi absolu. Lyon, 1831 : un nouveau 1793 ?  », in Jean-Claude Caron, Laurent Lamoine, Natividad Planas (dir.), Entre traces mémorielles et marques corporelles. Regards sur l’ennemi de l’Antiquité à nos jours, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2014, p. 95-106.
  • « « Trois glorieuses », « Printemps des peuples », « Semaine sanglante » : quand la métaphore corsète la révolution (France, XIXe siècle)  », in Habib Belaïd, Kmar Bendana, Sihem Kchaou (coord.), Thawra(t). Approche comparée des révoltes et révolutions (XIXe-XXIe siècle), Université de la Manouba – Institut Supérieur d’Histoire de la Tunisie Contemporaine, Tunis, 2014, p. 15-25.
  • « Paris, capitale de l’insurrection », in Jean-Claude Caron, Paris, l’insurrection capitale, Ceyzérieu, Champ Vallon, 2014, p. 9-16.
  • (avec Laurent Lamoine et Natidivad Planas), « Introduction », in Jean-Claude Caron, Laurent Lamoine, Natividad Planas (dir.), Entre traces mémorielles et marques corporelles. Regards sur l’ennemi de l’Antiquité à nos jours, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2014, p. 9-21
  • « Introduction. De l’utilité mémorielle de l’ennemi », in Jean-Claude Caron, Laurent Lamoine, Natividad Planas (dir.), Entre traces mémorielles et marques corporelles. Regards sur l’ennemi de l’Antiquité à nos jours, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2014, p. 25-30
  • (avec Laurent Lamoine et Natidivad Planas), « Conclusion », in Jean-Claude Caron, Laurent Lamoine, Natividad Planas (dir.), Entre traces mémorielles et marques corporelles. Regards sur l’ennemi de l’Antiquité à nos jours, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2014, p. 353-364
  • « La guerre de 1870 : de la mémoire à l’oubli – et vice-versa », in Michel De Waele et Stephan Martens (dir.), Mémoire et oubli. Controverses de la Rome antique à nos jours, Villeneuve-d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2015, p. 93-104.
  • « Vertus de la politique, vices du parlementarisme. Les critiques de la représentation élue dans la France du XIXe siècle  », in Michel Biard, Philippe Bourdin, Hervé Leuwers et Alain Tourret (dir.), Vertu et politique. Les pratiques des législateurs (1789-2014), Rennes, PUR, 2015, p. 295-309.
  • « Le moment 1830. Révolution et parlementarisme dans la France des notables », in Jean Garrigues (dir.), Les Présidents de l’Assemblée nationale de 1789 à nos jours, Classiques Garnier, 2015, p. 189-201.
  • « André-Jean Tudesq, un dix-neuvièmiste à la croisée des chemins », in Annie Lenoble-Bart et Jean-Jacques Cheval (dir.), Actualité d’André-Jean Tudesq, Pessac, Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2016, p. 33-55.

- PARTICIPATION À DES OUVRAGES SCIENTIFIQUES

  • « Politique de l’intime dans les Notes journalières du général Foy (1820-1825) », in Simone Bernard-Griffiths et Daniel Madelénat (éd.), Les Relations familiales dans les écritures de l’intime du XIXe siècle français, Clermont-Ferrand, CELIS – Maison des sciences de l’homme, 2016, p. 67-78.
  • "Une notable libérale sous la Restauration. Lise Daniels, comtesse Foy (1790-1868)", dans Laurent Colantonio et Caroline Fayolle (did.), Genre et utopie. Avec Michèle Riot-Sarcey, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, 2014, p. 15-30.
  • Les deux vies du général Foy (1775-1825) Guerrier et législateur, Ceyzérieu, Champ Vallon, 2014, 359 p.
  • La Liberté guidant les peuples. Les révolutions de 1830 en Europe (codirection), Seyssel, Champ Vallon, 332 p.
  • Entre traces mémorielles et marques corporelles. Regards sur l’ennemi de l’Antiquité à nos jours (co-direction), Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 377 p., sous presse.
  • « Mouvements insurrectionnels et internationale libérale dans les années 1820 », in Sylvie Aprile, Jean-Claude Caron et Emmanuel Fureix (dir.), La Liberté guidant les peuples. Les révolutions de 1830 en Europe, Champ Vallon, 2013, p. 43-50.
  • -* « Incendiaires, pyromanes et pétroleuses : les feux criminels dans la France du XIXe siècle », in Isabelle Dimondo et Hélène Basso (éd.), Pleins feux, Avignon, Éditions universitaires d’Avignon, coll. En-Jeux, 2013, p. 37-56.
  • « Un emboîtement de crises », in Sylvie Aprile, Jean-Claude Caron et Emmanuel Fureix (dir.), La Liberté guidant les peuples. Les révolutions de 1830 en Europe, Champ Vallon, 2013, p. 51-60.
  • « De la Belgique à la Pologne : des révolutions-sœurs ? », in Sylvie Aprile, Jean-Claude Caron et Emmanuel Fureix (dir.), La Liberté guidant les peuples. Les révolutions de 1830 en Europe, Champ Vallon, 2013, p. 72-80.
  • « Les marges latines de la Révolution : de l’Italie centrale à l’Espagne, des expériences avortées », in Sylvie Aprile, Jean-Claude Caron et Emmanuel Fureix (dir.), La Liberté guidant les peuples. Les révolutions de 1830 en Europe, Champ Vallon, 2013, p. 96-101.
  • « Débats autour d’une révolution libérale : la France », in Sylvie Aprile, Jean-Claude Caron et Emmanuel Fureix (dir.), La Liberté guidant les peuples. Les révolutions de 1830 en Europe, Champ Vallon, 2013, p. 120-132.
  • (avec S. Aprile et E. Fureix), « De quoi 1830 est-il le nom ? », in Sylvie Aprile, Jean-Claude Caron et Emmanuel Fureix (dir.), La Liberté guidant les peuples. Les révolutions de 1830 en Europe, Champ Vallon, 2013, p. 289-316.
  • « Incendiaires, pyromanes et pétroleuses : les feux criminels dans la France du XIXe siècle », in Isabelle Dimondo et Hélène Basso (éd.), Pleins feux, Avignon, Éditions universitaires d’Avignon, coll. En-Jeux, 2013, p. 37-56.
  • « L’X en images. La représentation du polytechnicien dans les mouvements révolutionnaires de 1830 à 1848 », in Le Paris des polytechniciens. Des ingénieurs dans la ville. 1794-1994, Ville de Paris éditeur, 1994, pp. 98-107.
  • « Sources et méthodes pour une histoire de la jeunesse estudiantine », in Paul Delsalle (dir.), La Recherche historique en archives, XIXe-XXe siècles : de 1789 à nos jours, Ophrys, 1996, Documents Histoire, p. 263-268.
  • « Jules Sambuc (1804-1834). Libéralisme et mouvement étudiant », in Christophe Charle, Jacqueline Lalouette, Michel Pigenet, Anne-Marie Sohn (dir.), La France démocratique. Mélanges offerts à Maurice Agulhon, Publications de la Sorbonne, 1998, pp. 191-197.
  • « L’Europe de Michelet à travers sa correspondance », in Centre d’étude des correspondances et journaux intimes des XIXe-XXe siècles. Cahier n°3-2003, « Autour de la correspondance générale de Michelet », sous la dir. de Pierre-Jean Dufief, Brest, Université de Bretagne occidentale – Faculté des Lettres Victor Segalen et CNRS – UMR 6563, p. 15-44.
  • « La jeunesse dans la France des notables. Sur la construction politique d’une catégorie sociale (1815-1870) », in Ludivine Bantigny et Yvan Jablonka (dir.), Jeunesse oblige. Histoire des jeunes en France, XIXe-XXIe siècle, PUF, 2009, p. 21-35.
  • « La fraternité face à la question sociale dans la France des années 1830 », in Frédéric Brahami et Odile Roynette (dir.), Fraternité. Regards croisés, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, 2009, p. 135-157.
  • « Entre l’oubli et la mémoire. La réconciliation dans la France du XIXe siècle », in Stéphane Martens, Michel De Waele (éd.), Vivre ensemble, vivre avec les autres. Conflits et résolution de conflits à travers les âges, Villeneuve-d’Asq, Presses universitaires du Septentrion, 2012, p. 109-120.
  • « Extrémisme parlementaire et extrémisme politique sous la Restauration », in Michel Biard, Bernard Gainot, Paul Pasteur et Pierre Serna (dir.), « Extrême ? ». Identités partisanes et stigmatisation des gauches en Europe (XVIIIe-XXe siècle), Rennes, PUR, 2012, p. 175-185.
  • « Entre l’oubli et la mémoire. La réconciliation dans la France du XIXe siècle », in Stéphane Martens, Michel De Waele (éd.), Vivre ensemble, vivre avec les autres. Conflits et résolution de conflits à travers les âges, Villeneuve-d’Asq, Presses universitaires du Septentrion, 2012, p. 109-120.
  • « Le peuple (parisien) n’existe pas. Réflexions sur la notion de catégorie en histoire, in Nathalie Preiss, Jean-Marie Privat, Jean-Claude Yon (dir.), Le Peuple parisien au XIXe siècle entre sciences et fictions, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2013, p. 207-222
  • « Que font les révolutionnaires la nuit ? Enquête sur le Paris nocturne des journées de 1830, de 1848 et de 1871 », in Philippe Bourdin (dir.), Les Nuits de la Révolution française, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise-Pascal, 2013, p. 129-142.
  • «  Introduction » (avec L. Lamoine et N. Planas), dans Jean-Claude Caron, Laurent Lamoine, Natividad Planas (dir.), Entre traces mémorielles et marques corporelles. Regards sur l’ennemi de l’Antiquité à nos jours (co-direction), Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, p. 9-21, sous presse.
  • « Première partie. Introduction. De l’utilité mémorielle de l’ennemi  », dans Jean-Claude Caron, Laurent Lamoine, Natividad Planas (dir.), Entre traces mémorielles et marques corporelles. Regards sur l’ennemi de l’Antiquité à nos jours (co-direction), Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, p. 25-29, sous presse.
  • « Mémoire de guerre civile ou l’ennemi absolu. Lyon, 1831 : un nouveau 1793 ?  », dans Jean-Claude Caron, Laurent Lamoine, Natividad Planas (dir.), Entre traces mémorielles et marques corporelles. Regards sur l’ennemi de l’Antiquité à nos jours (co-direction), Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, p. 95-106, sous presse.
  • « Conclusion » (avec L. Lamoine et N. Planas), dans Jean-Claude Caron, Laurent Lamoine, Natividad Planas (dir.), Entre traces mémorielles et marques corporelles. Regards sur l’ennemi de l’Antiquité à nos jours (co-direction), Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, p. 353-364, sous presse.

- PARTICIPATION A DES OUVRAGES DE VULGARISATION

  • Article « Jeunesse », in Alain Vaillant (dir.), Dictionnaire du romantisme, CNRS Éditions, 2012, p. 385-387.
  • Trente articles in Edgar Leon Newman, edit., and Robert Lawrence Simpson, co-edit., Historical Dictionnary of France from the 1815 Restoration to the Second Empire, Greenwood Press, New York-Westport, Connecticut, 1987, 2 vol., XVII+1241 p.
  • Article « Étudiants » in Eclectis, l’encyclopédie culturelle de la France, MAIF éditeur, 1992.
  • « Les jeunes à l’école. Collégiens et lycéens en France et en Europe (fin XVIIIe-fin XIXe siècle) », in Giovanni Levi, Jean-Claude Schmitt (dir.), Histoire des jeunes en Occident, Seuil, 1996, t. 2 : L’époque contemporaine, pp. 143-207.
  • « La gauche pendant la IIe République » in Jean-Jacques Becker et Gilles Candar (dir.), Histoire des gauches en France, La Découverte, 2004, vol. 1 : L’Héritage du XIXe siècle, p. 69-84.
  • « Les clubs de 1848 », in Jean-Jacques Becker et Gilles Candar (dir.), Histoire des gauches en France, La Découverte, 2004, vol. 1 : L’Héritage du XIXe siècle, p. 182-188.
  • « Les Misérables ou l’endroit de l’Histoire contemporaine », in Les Misérables, un roman inconnu ? Catalogue de l’exposition de la Maison de Victor Hugo, 10 octobre 2008-1er février 2009, Paris musées, 2008, p. 45-52.
  • Articles « Contestation, rébellion, révolte » ; « Révolution(s) » ; « Violence », in Christian Delporte, Jean-Yves Mollier, Jean-François Sirineli (dir.), Dictionnaire d’histoire culturelle de la France contemporaine, Presses Universitaires de France, 2010.
  • Article « Printemps des Peuples », in Christophe Charle, Daniel Roche et alii (dir.), Dictionnaire historique de la civilisation européenne, Fayard, 2010.
  • « Surveillance policière et contrôle sociaux », in Le Peuple de Paris au XIXe siècle. Des guinguettes aux barricades, Catalogue de l’exposition au Musée Carnavalet, Paris Musées, 2011, p. 301-303.
  • « Paris-Insurrection », in Le Peuple de Paris au XIXe siècle. Des guinguettes aux barricades, Catalogue de l’exposition au Musée Carnavalet, Paris Musées, 2011, p. 327-330

- COMPTES RENDUS DE LECTURE

Éditions ou rééditions de textes

  • Natalie Petiteau, Écrire la mémoire. Les mémorialistes de la Révolution et de l’Empire, Les Indes savantes / La Boutique de l’histoire, 2012, 310 p.
  • Eric Anceau, assisté de Noëlle Dauphin, Jérôme Grondeux et Olivier Tort (présentation), Les Grands discours parlementaires du XIXe siècle, de Benjamin Constant à Adolphe Thiers, Armand Colin, 2005.
  • Hubertine Auclert, pionnière du féminisme. Textes choisis. Présentation par Steven C. Hause, Saint-Pourçain-sur-Sioule, Bleu autour, 2007.
  • Louis Blanc, Doctrine de l’État. Plus de Girondins. La République une et indivisible, Uzès Inclinaison, 2008.
  • Thomas Bouchet (présentation et édition), Charles Jeanne, À cinq heures nous serons tous morts ! Sur la barricade Saint-Merry, 5-6 juin 1832, Paris, Vendémiaire, 2011.
  • Georg Büchner, Œuvres complètes. Inédits et lettres, Le Seuil, 1988.
  • [Cousin] Lettres d’Allemagne. Victor Cousin et les hégéliens. Lettres rassemblées par Michel Espagne et Michael Werner, avec la collaboration de Françoise Lagier, Tusson, Du lérot éditeur, 1990.
  • Maria Deraismes, Eve dans l’humanité, Angoulême, Éditions Abeille et Castor, 2008.
  • Camille Duteil, Trois jours de généralat ou un épisode de la guerre civile dans le Var (décembre 1851), s.l., Association 1851 pour la mémoire des Résistances républicaines, 2006.
  • [d’Eckstein], Louis Le Guillou (édit.), Le « baron » d’Eckstein et ses contemporains (Lamennais, Lacordaire, Montalembert, Foisset, Michelet, Renan, Hugo, etc.). Correspondances. Avec un choix de ses articles, Honoré Champion, 2003.
  • Gustave Flaubert, Correspondance. Édition de Jean Bruneau et Yvan Leclerc. Index, par Jean-Benoît Guinot, avec la collaboration de Matthieu Desportes, Marie-Paule Dupuy, Maurice Gasnier, Jean-Paul Levasseur et Christoph Oberlé, NRF-Gallimard, 2007, Bibliothèque de la Pléiade.
  • Ambroise Fourcy, Histoire de l’école polytechnique (1828), Belin, 1987.
  • Susan Groag Bell and Karen M. Offen, Women, the Family and Freedom. The Debate in Documents, Standford, CA, Standford University Press, 1983, vol. 1 : 1750-1880 et vol. 2 : 1880-1950.
  • François Guizot, Lettres à sa fille Henriette (1836-1874). Édition introduite et annotée par Laurent Theis, avec un essai biographique sur Henriette de Witt-Guizot par Catherine Coste, Perrin, 2002.
  • L’esprit d’Alphonse Karr. Édition, notes et postface de Patrice Dubosc, Tusson, Du lérot éditeur, 1992.
  • Henri-Dominique Lacordaire, Correspondance. Tome 1 : 1816-1839. Répertoire établi par Guy Bedouelle et Christoph-Alois Martin, Fribourg, Éditions Universitaires/Paris, Éditions du Cerf, 2001.
  • Correspondance d’Alphonse de Lamartine (1830-1867). Textes réunis, classés et annotés par Christian Croisille, Honoré Champion, Tome IV : 1842-1846, 2001 ; Tome V : 1847-1849, 2002 ; Tome VII : 1856-1867, 2003 ; Suppléments (1811-1866), 2007 ; Deuxième série (1807-1829). Tome V : 1828-1829, 2007.
  • André Léo, une journaliste de la Commune, Le Lérot rêveur, n° 44, mars 1987, Tusson, Éditions du Lérot.
  • André Léo, La Femme et les mœurs. Monarchie ou liberté, Tusson, Éditions du lérot, 1990.
  • Emile Littré, La Science au point de vue philosophique, Fayard, 1997.
  • Claude Mazauric, Babeuf. Écrits. Textes choisis de Gracchus Babeuf. Introduction nouvelle, annotations, sources et travaux par Claude Mazauric, Pantin, Le Temps des cerises, 2009.
  • Mémoires de la duchesse de Maillé, 1832-1851, Perrin, 1989.
  • Jules Michelet, Correspondance générale. Textes réunis, classés et annotés par Louis Le Guillou, Librairie Honoré Champion, t. I : 1820-1832 et t. II : 1833-1838, 1994 ; t. III : 1839-1842 et t. IV, 1843-1845, 1995 ; t. V : 1846-1848 et t. VI : 1849-1851, 1996 ; t. VII : 1852-1855, 1997 ; t. VIII : 1856-1858, 1998 ; t. IX, 1859-1861 et t. X : 1862-1865, 1999 ; t. XI : 1866-1870, 2000.
  • Jules Michelet, Histoire de France. Choix de textes présentés par Paule Petitier, Flammarion, 2008.
  • Jules Michelet, Histoire de France. I. La Gaule. Les Invasions. Charlemagne. II. Tableau de la France. Les Croisades. Saint Louis. Édition présentée par Paul Viallaneix et Paule Petitier, s.l., Éditions des Equateurs, 2008.
  • Charles Monselet, La Lorgnette littéraire. Dictionnaire des grands et des petits auteurs de mon temps, Tusson, Édition du lérot, 1990.
  • Charles de Montalembert, L’Eglise libre dans l’Etat libre. Préface de René Rémond. Introduction de Louis Le Guillou, Dijon, L’Echelle de Jacob, 2006.
  • Charles de Montalembert, Journal intime inédit. Texte établi, présenté et annoté par Louis Le Guillou et Nicole Roger-Taillade, Honoré Champion, Tome V : 1849-1853, 2006 ; Tome VI : 1854-1858, 2006 ; Tome VIII : 1865-1870, 2009.
  • Emile Ollivier et Carolyne de Sayn-Wittgenstein, Correspondance, 1858-1887, éditée par Anne Troisier de Diaz, Centre de correspondances du XIXe siècle de l’université de Paris-Sorbonne, 1985.
  • Emile Ollivier, 1789 et 1889. La Révolution et son œuvre sociale, religieuse et politique. Introduction de Maurice Agulhon, Aubier, 1989.
  • Emile Ollivier, Sur Lamartine. Discours de réception à l’Académie française, précédé d’une préface d’Alain Peyrefitte ; réponse d’Emile Augier, directeur de l’Académie française, Le Plan de la Tour (Var), Éditions d’Aujourd’hui – Les Introuvables, 1990.
  • François Pardigon, Episodes des journées de juin 1848. Présentation d’Alix Héricord, La fabrique éditions, 2008.
  • Petit bottin des lettres et des arts [Paul Adam, Félix Fénéon, Oscar Méténier, Jean Moréas], présenté par René-Pierre Colin, Tusson, Du lérot éditeur, 1990.
  • Ernest Renan, Qu’est-ce qu’une Nation ? et autres écrits politiques. Présentation Raoul Girardet, Imprimerie nationale, 1996.
  • George Sand, Correspondance. Suppléments (1821-1876). Tome XXVI. Édition de Georges Lubin, Tusson, Du Lérot, Les Amis de George Sand, n° 17, 1995.
  • George Sand, Politique et polémiques. Présenté par Michelle Perrot, Paris, Imprimerie Nationale, 1997.
  • Daniel Stern, Mémoires, souvenirs et journaux de la comtesse d’Agoult, Mercure de France, 1990, 2 vol.
  • Alexis de Tocqueville, Œuvres complètes. T. III : Ecrits et discours politiques, vol. 3 : La pensée politique de Tocqueville sous la Seconde République, Gallimard, 1990.
  • Aux sources du socialisme. Flora Tristan (1803-1844). Présenté par Stéphane Michaud, Les éditions ouvrières, 1984.
  • Jules Vallès, Le Tableau de Paris, Messidor, 1989.
  • Jules Vallès, Œuvres II (1871-1885). Edition établie, présenté et annotée par Roger Bellet, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1990.
  • Jules Vallès, Dictionnaire d’argot et des principales locutions populaires. Avant-propos de Maxime Jourdan, Berg international éditeurs, 2007.
  • Louis-René Villermé, Tableau de l’état physique et moral des ouvriers employés dans les manufactures de coton, de laine et de soie. Préface de Jean-Pierre Chaline et de Francis Démier, EDI, 1989.

Ouvrages contemporains

  • Erwin H. Ackerknecht, La Médecine hospitalière à Paris, 1794-1848, Payot, 1986.
  • Maurice Agulhon, Marianne au pouvoir. L’imagerie et la symbolique républicaines de 1880 à 1914, Flammarion, 1989.
  • Maurice Agulhon, Coup d’Etat et République, Presses de Sciences Po, 1997.
  • Maurice Agulhon, Annette Becker et Evelyne Cohen (édit.), La République en représentations. Autour de l’œuvre de Maurice Agulhon, Paris, Publications de la Sorbonne, 2006.
  • Guy Antonetti, Louis-Philippe, Fayard, 1994.
  • Guy Antonetti, La monarchie constitutionnelle, Paris, Montchrestien, 1999.
  • Pierre Arnaud, Les Athlètes de la République. Gymnastique, sport et idéologie républicaine (1870-1914), Toulouse, Privat, 1987.
  • Association des Amis du passé de Saint-Céré, Révolution et traditions en vicomté de Turenne – Haut-Quercy – Bas-Limousin, 1738-1889, Saint-Céré, 1989.
  • Association pour l’histoire de l’éducation surveillée et de la protection judiciaire des mineurs, Cent ans de répression des violences à enfants, Vaucresson, Ministère de la Justice, Le Temps de l’histoire, 2, mai 1999.
  • Stéphane Audoin-Rouzeau, 1870. La France en guerre, Armand Colin, 1989.
  • Marie-Claude Bancquart, Anatole France. Un sceptique passionné, Calmann-Lévy, 1984.
  • Pierre Barral, Léon Gambetta. Tribun et stratège de la République (1838-1882), Toulouse, Éditions Privat, 2008.
  • Pierre Barret et Jean-Noël Gurgand, Le Printemps de Paris. 22 février-25 juin 1848, Fayard-Hachette, 1988.
  • Susanna Barrows, Miroirs déformants. Réflexions sur la foule en France à la fin du XIXe siècle, Aubier, 1990.
  • Jonathan Beecher, Charles Fourier. The Visionary and his World, Berkeley, University of California Press, 1986.
  • Roger Bellet, Jules Vallès, journalisme et révolution, 1857-1885, Tusson, Du lérot éditeur, 1987.
  • Roger Bellet et Philippe Régnier (édit.), Écrire la Commune. Témoignages, récits et romans (1871-1931), Tusson, Du lérot éditeur, 1994.
  • Alain Beltran, Pascal Griset, Histoire des techniques aux XIXe et XXe siècles, Armand Colin, 1990.
  • Simone Bernard-Griffith (édit.), Variétés sur Michelet. Cahiers romantiques, Centre de recherches révolutionnaires et romantiques, Clermont-Ferrand, n° 3, 1998, diffusion Nizet.
  • Edward Berenson, Populist Religion and Left-Wing Politics in France, 1830-1852, Princeton, Princeton University Press, 1984.
  • Serge Bianchi et Roger Dupuy (dir.), La Garde nationale entre nation et peuple en armes. Mythes et réalités, 1789-1871, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2006.
  • Jean-Paul Bled, François-Joseph, Fayard, 1987.
  • Jean-Paul Bled, Les Lys en exil ou la seconde mort de l’Ancien Régime, Fayard, 1992.
  • Jean-Pierre Bodis, Histoire mondiale du rugby. Dimensions économiques et sociales, Toulouse, Privat, 1987.
  • Serge Bonin, Claude Langlois (dir.), Atlas de la Révolution française. 8. Population, Éditions de l’E.H.E.S.S., 1995.
  • Roger Bonniot, Pierre Dupont, poète et chansonnier du peuple, Librairie Nizet, 1991.
  • Gaston Bordet, La Grande Mission de Besançon. Janvier-février 1825. Une fête contre-révolutionnaire, néo-baroque ou ordinaire ?, Cerf, 1998.
  • Thomas Bouchet, Un jeudi à l’Assemblée. Politiques du discours et droit au travail dans la France de 1848, Québec, Éditions Nota bene, 2007.
  • Thomas Bouchet, Noms d’oiseaux. L’insulte en politique de la Restauration à nos jours, Stock, 2010.
  • Jacques-Olivier Boudon, Paris, capitale religieuse sous le Second Empire, Cerf, 2001.
  • Patrice Bourdelais et Jean-Yves Raulot, Une peur bleue : histoire du choléra en France, 1832-1854, Payot, 1987.
  • René Bourreau, Monarchie et modernité. L’utopie restitutionniste de la noblesse nantaise sous la IIIe République, Publications de la Sorbonne, 1995.
  • Fabrice Boyer, Martignac (1778-1832). L’itinéraire politique d’un avocat bordelais, Éditions du CTHS, 2002.
  • Guy Braibant et Gérard Marcou (dir.), Les Droits de l’Homme : universalité et renouveau (1789-1989), L’Harmattan, 1990.
  • Jean Braire, Sur les traces des Communards. Guide de la Commune dans le Paris d’aujourd’hui, Éditions Ouvrières – Association des Amis de la Commune, 1989.
  • Robert Brécy, Florilège de la chanson révolutionnaire. De 1789 au Front populaire, Éditions ouvrières, 1990.
  • Robert Brécy, La Chanson de la Commune. Chansons et poèmes inspirés par la Commune de 1871, Les Éditions ouvrières, 1991.
  • Claude-Isabelle Brelot, La Noblesse réinventée. Nobles de Franche-Comté de 1814 à 1870, Besançon, Annales littéraires de l’université de Besançon, 1992, 2 t.
  • Claude-Isabelle Brelot et Jean-Luc Mayaud, Voyages en histoire. Mélanges offerts à Paul Gerbod, Annales littéraires de l’Université de Besançon, n° 550, Série historique, n°9.
  • Nathalie Brémand, Les socialismes et l’enfance. Expérimentation et utopie (1830-1870), Rennes, PUR, 2008.
  • Jean-Paul Brunet, La Police de l’ombre. Indicateurs et provocateurs dans la France contemporaine, Le Seuil, 1990.
  • John M. Burney, Toulouse et son université. Facultés et étudiants dans la France provinciale du XIXe siècle, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 1988.
  • Jean Cavignac, Les Vingt-cinq familles. Les négociants bordelais sous Louis-Philippe, Cahiers de l’IAES, n°6, 1985.
  • Hugues de Changy, Le mouvement légitimiste sous la monarchie de Juillet (1833-1848), Rennes, P.U.R., 2004.
  • Christophe Charle, La République des universitaires (1870-1940), Seuil, 1994.
  • Christophe Charle, Les Intellectuels en Europe au XIXe siècle. Essai d’histoire comparée. Seuil, 1996.
  • James Chastain, The Liberation of Sovereign Peoples. The French Foreign Policy of 1848, Athens, Ohio University Press, 1988.
  • Frédéric Chauvaud, avec la collaboration de Jean-Jacques Yvorel, Le Juge, le tribun et le comptable. Histoire de l’organisation judiciaire entre les pouvoirs, les savoirs et les discours (1789-1930), Anthropos-Historiques, 1995.
  • Gérard Cholvy (dir.), Histoire de Montpellier, Toulouse, Privat, 1985.
  • Jean-Pierre Collignon, La Médaille française et l’histoire de la guerre de 1870-1871. Musées de Charleville-Mézières, 1995.
  • Marie-Madeleine Compère (dir.), Histoire du temps scolaire en Europe, INRP-Economica, 1997.
  • Jean-François Condette, Les Recteurs d’académie en France de 1808 à 1940. Tome III. Le recteur, l’Ecole, la nation. Entre réalités scolaires locales et politiques éducatives nationales, Lyon, Institut national de recherche pédagogique, 2008.
  • Jean-François Condette (dir.), Les Recteurs. Deux siècles d’engagements pour l’Ecole (1808-2008), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2009.
  • Christian Croisille et Marie-Renée Morin (édit.), Autour de Lamartine. Journal de voyage, correspondances, témoignages, iconographie. Cahiers d’études sur les correspondances des XIXe et XXe siècles, n° 12, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, 2002.
  • Daniel Daëron, L’Idée républicaine en Seine-et-Marne de 1870 à 1878, Le Mée-sur-Seine, Editions Amatteis, 1989.
  • Philippe Darriulat, Les Patriotes. La gauche républicaine et la nation, 1830-1870, Seuil, 2001.
  • Francis Démier et Claire Barillé, assistés de Sandie Servais (dir.), Les maux et les soins. Médecins et malades dans les hôpitaux parisiens au XIXe siècle, Action artistique de la Ville de Paris, 2007.
  • Alain Dewerpe, Yves Gaulupeau, La Fabrique des prolétaires. Les ouvriers de la manufacture d’Oberkampf à Jouy-en-Josas, Presses de l’Ecole normale supérieure, 1990.
  • Direction des Archives de France, Guide des sources de la Commune de Paris et du mouvement communaliste (1864-1880). Paris et Île-de-France, établi par l’Association des amis de la Commune de Paris 1871 avec le concours des services d’archives publics et le soutien de la Ville de Paris, La documentation française, 2007.
  • Pierre Dubourg-Noves (dir.), Histoire d’Angoulême et de ses alentours, Toulouse, Privat, 1989.
  • Vincent Duclert et Christophe Prochasson (dir.),Dictionnaire critique de la République, Flammarion, 2002.
  • Marie-Sylvie Dupont-Bouchat et Eric Pierre (sous la dir.), Enfance et justice au XIXe siècle. Essai d’histoire comparée de la protection de l’enfance, 1820-1914. France, Belgique, Pays-Bas, Canada, Paris, PUF, 2001.
  • Christian Estève, Histoire d’un leveur du Nord Cantal : François Chabrier (1816 - ?), Champs-sur-Tarentaine (Cantal), Éditions C.-E., 2007.
  • Eric Fauquet, Michelet ou la gloire du professeur d’histoire, Éditions du Cerf, 1990.
  • Michel Figeac, Destins de la noblesse bordelaise (1770-1830), Bordeaux, Fédération Historique du Sud-Ouest, 1996.
  • Luc Forlivesi, Georges-François Pottier et Sophie Chassat (édit.), Eduquer et punir. La colonie agricole et pénitentiaire de Mettray (1839-1937), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2005.
  • François Arago. Actes du colloque international des 20, 21 et 22 octobre 1986, Cahiers de l’université de Perpignan, n°2, printemps 1987.
  • Jean-Michel Gaillard, Jules Ferry, Fayard, 1989.
  • Jean Garrigues, Images de la révolution. L’imagerie républicaine de 1789 à nos jours, Éditions du May – BDIC, 1988.
  • Jean Garrigues, La France de 1848 à 1870, A. Colin, 1995, coll. Cursus.
  • François Gaudin (dir.), Le Monde perdu de Maurice Lachâtre (1814-1900), Honoré Champion, 2006.
  • Maurizio Gribaudi, Michèle Riot-Sarcey, 1848, la révolution oubliée, La Découverte, 2008.
  • Pascal Griset, Les Révolutions de la communication, XIXe-XXe siècle, Hachette, 1991.
  • Frédéric Gros, Création et folie. Une histoire du jugement psychiatrique, PUF, 1997.
  • Christine Guionnet, L’Apprentissage de la politique moderne. Les élections municipales sous la monarchie de Juillet, L’Harmattan, 1997.
  • Jean-Pierre Gutton, Naissance du vieillard. Essai sur l’histoire des rapports entre les vieillards et la société en France, Aubier, 1988.
  • Marie-Jeanne Heger-Etienvre (dir.), La Suisse de 1848. Réalités et représentations, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2005.
  • Gabrielle Houbre, La Discipline de l’amour. L’éducation sentimentale des filles et des garçons à l’âge du romantisme. Plon, 1997.
  • François Igersheim, Politique et administration dans le Bas-Rhin (1848-1870), Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 1991.
  • François Jacquet-Francillon, Instituteurs avant la république. La profession d’instituteur et ses représentations de la monarchie de Juillet au second Empire, Presses universitaires du Septentrion, 1999.
  • Nathalie Jakobowicz, 1830. Le Peuple de Paris. Révolution et représentations sociales, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2009.
  • François Jarrige, « Au temps des « tueuses de bras ». Les bris de machines à l’aube de l’ère industrielle, 1780-1860, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2009
  • Dominique Kalifa, Crime et culture au XIXe siècle, Perrin, 2005.
  • Pierre Karila-Cohen, L’État des esprits. L’invention de l’enquête politique en France (1814-1848), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2008.
  • Dorothy Kaufmann, Edith Thomas, passionnément résistante, Éditions Autrement Littérature, 2007.
  • Pierre Laffont, Une histoire personnelle de la France au XIXe siècle, Robert Laffont, 1986.
  • Annie Lamarre (sous la dir.de), Archives de la peur. Les « populations à risque » dans la Franche-Comté au XIXe siècle, Presses Universitaires franc-comtoises-Annales littéraires, 2000.
  • Yvon Lamy, Hommes de fer en Périgord au XIXe siècle, Lyon, La Manufacture, 1987.
  • Jacques Léonard, Archives du corps. La santé au XIXe siècle, s. l., éditions Ouest-France, 1986.
  • Robert Le Quillec, Bibliographie critique de la Commune de Paris 1871, La Boutique de l’Histoire, 2006.
  • Sophie-Anne Leterrier, L’Institution des sciences morales. L’Académie des sciences morales et politiques (1795-1850), L’Harmattan, 1995.
  • Daniel Ligou (dir.), Histoire de Montauban, Toulouse, Privat, 1984.
  • François Loyer, Paris XIXe siècle. L’immeuble et la rue, Éditions Hazan, 1987.
  • Jean-Noël Luc et Gilbert Nicolas, Le Temps de l’école. De la maternelle au lycée, 1880-1960, Paris, Éditions du Chêne-Hachette Livre, 2006.
  • Jean-Philippe Luis, L’Utopie réactionnaire. Epuration et modernisation de l’Etat dans l’Espagne de la fin de l’Ancien Régime (1823-1834), Madrid, Casa de Velasquez, 2002.
  • Hubert Lussier, Les Sapeurs-pompiers au XIXe siècle. Associations volontaires en milieu populaire, ARF Éditions/L’Harmattan, 1987.
  • Manuels scolaires et Révolution française. Colloque de Créteil, 7 juin 1989, Editions Messidor – Association départementale pour le bicentenaire de la Révolution française, 1990.
  • Jean-Luc Marais, Histoire du don en France de 1800 à 1939. Dons et legs charitables, pieux et philanthropiques, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 1999.
  • Yannick Marec, Bienfaisance communale et protection sociale à Rouen (1796-1927). Expériences locales et liaisons nationales, La Documentation française et Association pour l’étude de la l’histoire de la Sécurité sociale, 2002, 2 t.
  • Anne Martin-Fugier, La Vie élégante ou la formation du Tout-Paris (1815-1848), Fayard, 1990.
  • Jean-Luc Mayaud, Les Secondes Républiques du Doubs, Besançon-Paris, Annales littéraires de l’université de Besançon-Les Belles Lettres, 1986.
  • Peter McPhee, Les Semailles de la République dans les Pyrénées-Orientales. 1846-1852. Préface d’Alain Corbin. Perpignan, Les Publications de l’Olivier, 1995.
  • Bernard Ménager, Les Napoléon du peuple, Aubier-Montaigne, 1988.
  • Olivier Meuwly, Histoire des droits politiques dans le canton de Vaud de 1803 à 1885, Éditions du Sabre, 1991.
  • Olivier Meuwly, Aux sources du radicalisme. Les origines de la démocratie libérale, Éditions du Sabre, 1992.
  • Jean-Yves Mollier, L’Argent et les lettres. Histoire du capitalisme d’édition, 1880-1920, Fayard, 1988.
  • Jean-Yves Mollier, Jocelyne George, La Plus longue des Républiques. 1870-1940, Fayard, 1994.
  • Jean-Yves Mollier, Louis Hachette, Fayard, 1999.
  • Pierre Mouliner, La Naissance de l’étudiant moderne (XIXe siècle), Belin 2002.
  • Philip Nord, The Republican Moment. Struggles for democracy in nineteenth-century France, Cambridge, Massachussets-London, England, Harvard University Press, 1995.
  • Didier Nourrisson, Le Buveur du XIXe siècle, Albin Michel, 1990.
  • Gilles Pécout, Naissance de l’Italie contemporaine (1770-1922), Nathan, 1997.
  • Roger Pérennès, Déportés et forçats de la commune de Belleville à Nouméa, Nantes, Ouest-Éditions et Université Inter-Âges de Nantes, 1991.
  • Nathalie Petiteau, Élites et mobilités : la noblesse d’Empire au XIXe siècle (1808-1914), Paris, La Boutique de l’Histoire éditions, 1997.
  • Natalie Petiteau, Les Français et l’Empire (1799-1815), Sèvres/Avignon, La Boutique de l’Histoire / Éditions universitaires d’Avignon, 2008.
  • Paule Petitier, La Géographie de Michelet. Territoire et modèles naturels dans les premières oeuvres de Michelet, L’Harmattan, 1997.
  • Eric Phélippeau, L’Invention de l’homme politique moderne. Mackau, l’Orne et la République, Belin, 2002.
  • Pierre Pierrard, Enfants et jeunes ouvriers en France (XIXe-XXe siècles), Les Éditions ouvrières, 1987.
  • François Ploux, De bouche à oreille. Naissance et propagation des rumeurs dans la France du XIXe siècle, Paris, Aubier, 2003.
  • Révolutions en Aquitaine de Montesquieu à Frédéric Bastiat. Actes du XLIIe congrès d’études régionales de la Fédération historique du Sud-Ouest-Bordeaux, Bordeaux, 1990.
  • Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » - Le Temps de l’histoire, n° 10, octobre 2008, La prostitution des mineur(e)s au XXe siècle, sous la direction de Christine Machiels et Eric Pierre.
  • Michèle Riot-Sarcey (dir.), Démocratie et représentation, Éditions Kimé, 1995.
  • Michèle Riot-Sarcey, Le Réel de l’utopie. Essai sur le politique au XIXe siècle, Paris, Albin Michel, 1998.
  • Hervé Robert, La Monarchie de Juillet, PUF, coll. Que sais-je ?, 1994.
  • Michèle Salinas, Voyages et voyageurs en Algérie, 1830-1930, Toulouse, Privat, 1989.
  • Karine Salomé, L’Ouragan homicide. L’attentat politique en France au XIXe siècle, Seyssel, Champ Vallon, 2010
  • Marie-France Sardain, Défenses et sièges de Paris. 1814-1914, Paris, Economica, 2009.
  • David A. Shafer, The Paris Commune. French politics, Culture, and Society at the Crossroads of the Revolutionary Tradition and Revolutionary Socialism, Houndmills, Basingstoke, Hampshire, Palgrave MacMillan, 2005
  • Marieke Stein, « Un homme parlait au monde ». Victor Hugo orateur politique (1846-1880), Honoré Champion, 2007.
  • Annie Stora-Lamarre, La République des faibles. Les origines intellectuelles du droit républicain, 1870-1914, Armand Colin, 2005.
  • Michael Sutton, Charles Maurras et les catholiques français (1890-1914). Nationalisme et positivisme, Beauchesne, 1994.
  • Agnès Thiercé, Histoire de l’adolescence (1850-1914), Paris, Belin, Histoire de l’éducation, 1999.
  • Bertrand Tillier, Maurice Sand marionnettiste ou les « menus plaisirs » d’une mère célèbre, Tusson, Du lérot éditeur, 1992.
  • Anne Troisier de Diaz (édit.), Regards sur Emile Ollivier, Publications de la Sorbonne, 1985.
  • André Tuillier (dir.), L’Université de Paris, la Sorbonne et la Révolution. Catalogue de l’exposition à la Sorbonne, juin-juillet 1989.
  • Eloi Valat, Le Journal de la Commune. Préface de Jean-Marie Borzeix, Saint-Pourçain-sur-Sioule/Paris, Bleu autour/Paris bibliothèques, 2007.
  • Jacques Verger (dir.), Histoire des universités en France, Toulouse, Privat, 1986.
  • Michel Vernus, Victor Considérant, démocrate fouriériste, s.l., Éditions Virgile, 2009.
  • Paul Viallaneix, Michelet, les travaux et les jours. 1798-1874, Paris, Gallimard, 1998.
  • Sylvie Vielledent, 1830 aux théâtres, Paris, Honoré Champion éditeur, 2009.
  • Marc Vuilleumier, Immigrés et réfugiés en Suisse. Aperçu historique, s. l., Pro Helvetia, 1987.
  • Emmanuel de Waresquiel, L’histoire à rebrousse-poil. Les élites, la Restauration, la Révolution, Fayard, 2005.
  • Jean-Marie Wiscart, La Noblesse de la Somme au dix-neuvième siècle, Amiens, Encrage édition, 1994.
  • Gordon Wright, Between the Guillotine and Liberty. Two Centuries of the Crime Problem in France, New York – Oxford, Oxford University Press, 1983.
  • Anthony Zielonka, Alphonse Esquiros (1812-1876). A Study of his Works, Paris-Genève, Champion-Slatkine, 1985.

Contact

Jean-Claude CARON
04 73 34 66 12
J-Claude.CARON@univ-bpclermont.fr