Louis HINCKER

Professeur d’histoire contemporaine
Membre de 2013 à 2017 du Conseil national des Universités, 22e section _ Mondes moderne et contemporain
Membre depuis 2010 du Comité des travaux historiques et scientifiques (C.T.H.S., Ministère de la Recherche) section Histoire moderne, de la Révolution française et des révolutions
Membre depuis 2000 du conseil d’administration de la Société d’histoire de la Révolution de 1848 et des Révolutions du XIXe siècle (2000-2004 : trésorier ; 2008-2016 : secrétaire général)
Membre depuis 2000 du comité de rédaction de la Revue d’histoire du XIXe siècle (co-responsabilité de la rubrique Varia) adhérent depuis 2000 de Société des Études robespierristes

Thématiques de recherche

histoire des révolutions et de leurs mémoires
écriture de soi et archives privées, la socialisation familiale
les archives littéraires (institutions, écrivains)
interdisciplinarité et transdisciplinarité.

Projet en cours

Membre du comité d’organisation du Colloque international Les acteurs européens du printemps des peuples (Paris- mai 2018 ; Centre d’histoire du XIXe siècle Paris 1 - Paris 4).

Co-organisateur de l’Université populaire Révolutions et émancipations (2017/2018) : Société d’histoire de la Révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle et Mairie du 18e arrondissement de Paris.

Co-organisation de la journée d’étude : Que peuvent / que veulent les sciences humaines ?, Université de Valenciennes, 1er février 2018.

Edition de la correspondance familiale de Michel Leiris (Bibliothèque Jacques Doucet, Paris).

Publications

OUVRAGE

* Citoyens-combattants à Paris 1848-1851, Presses Universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq, 2008, 352 p.

DIRECTIONS D’OUVRAGE

* Citoyenneté, république, démocratie. France 1789-1899, Neuilly, Atlande, 2014, 574 p.

* Penser la composition urbaine XVIIIe-XXe siècle, in Actes du 137e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Tours 2012, 1volume en CD-Rom, 2013.

* Réflexions sur les sources écrites de la biographie politique. Le cas du XIXe siècle. Actes de la journée d’études du 13 novembre 1999 du Centre Malher, CNRS, 2000, 208 p.

INTRODUCTIONS ET CONCLUSIONS À DES OUVRAGES COLLECTIFS

* « Introduction » à Citoyenneté, république, démocratie. France 1789-1899, Neuilly, Atlande, 2014, p. 19-25.

* Louis Hincker et Manuel Charpy [dir.], Quel est l’avenir du XIXe siècle ? dans Revue d’histoire du XIXe siècle, n°47, 2013/2, p. 7-10.

* Louis Hincker et François Jarrige [dir.], Discours : Imaginaire, science, révolution, dans Revue d’histoire du XIXe siècle, n°40, 2010/1, p. 7-8.

* Jacques Rougerie et Louis Hincker [dir.], Relations sociales et espace public, dans Revue d’histoire du XIXe siècle, n°33, 2006/2, p. 7-19.

* contribution à la conclusion des Actes du colloque des 28 novembre-1er décembre 2001 Comment meurt une République ? Autour du Deux décembre, « De la mort d’une République à la mort d’une révolution », Paris, Créaphis, 2004, p. 450-451.

* en compagnie de Nicole Edelman, Varia, Revue d’histoire du XIXe siècle, n°24, 2002/1, p. 9-11.

* en compagnie de Nicole Edelman, Varia, Revue d’histoire du XIXe siècle, n°20/21, 2000/1 et 2, p. 9-11.

* « L’ordre bio-graphique du XIXe siècle », dans Louis Hincker [dir.], Réflexions sur les sources écrites de la biographie politique. Le cas du XIXe siècle. Actes de la journée d’études du 13 novembre 1999 du Centre Malher, CNRS, 2000, p. 5-12.

ARTICLES DANS OUVRAGES COLLECTIFS

* « Historiographies. Enjeux d’écriture, enjeux de lecture », in Citoyenneté, république, démocratie. France 1789-1899, Neuilly, Atlande, 2014, p. 27-41.

* « Citoyenneté et républicanisme ouvrier », in Citoyenneté, république, démocratie. France 1789-1899, Neuilly, Atlande, 2014, p. 191-213.

* « L’amour en 1848 » dans Laurent Colantonio et Caroline Fayolle [dir.], Genre et utopie. Avec Michèle Riot-Sarcey, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, coll. Temps et Espaces, 2014, p. 31-41.

* « Figures et inconnus (1848) », dans Histoire des Mouvements sociaux en France de 1814 à nos jours, Michel Pigenet, Danielle Tartakowski [dir.], Paris, La Découverte, 2012, p. 101-111.

ARTICLES DANS REVUES INTERNATIONALES À COMITE DE LECTURE

* « Lecture intensive et poésie du vécu : Lacombe Saint-Michel, l’ancêtre de Claude Simon », Dix-huitième siècle, n°45, 2013, p. 453-479.

* « L’ancêtre révolutionnaire : le cas Claude Simon », Annales historiques de la Révolution française, 2013, n°2, p.121-135.

* « Archive d’une ‘Afrique fantôme’.– lettres de transportation en Algérie de Jacques-Eugène Leiris, le grand-père quarante-huitard », dans L’Homme, revue française d’anthropologie, n°195-196, juillet-décembre 2010, p. 307-332.

* « La journée révolutionnaire et le temps de l’apprentissage de son illégitimité », dans Sylvie Aprile, Jean-Claude Caron, Michèle Riot-Sarcey [dir.], Le Temps - Revue d’histoire du XIXe siècle, n°25, 2002/2, pp. 115-119.

* « Présences d’un passé insurrectionnel. Interventions publiques et devenirs personnels des vétérans des 5 et 6 juin 1832 sous la Deuxième République », en collaboration avec Thomas Bouchet, dans Jean-Claude Caron et Michèle Riot-Sarcey [dir.], 1848. Nouveaux regards.- Revue d’histoire du XIXe siècle, n°15, 1997, pp. 31-47.

* « La politisation des milieux populaires en France au XIXe siècle : constructions d’historiens. Esquisse d’un bilan (1948-1997) », dans Francis Démier et Jean-Luc Mayaud [dir.], Cinquante ans de recherches sur 1848.- Revue d’histoire du XIXe siècle, n°14, 1997, pp. 89-105.

ARTICLES DANS REVUES NATIONALES À COMITE DE LECTURE

* « Le vécu littéraire de Lacombe Saint-Michel : un héritage en question », et « La poésie de Jean-Pierre Lacombe Saint-Michel » dans Jean-Yves Laurichesse [dir.], Figure historique et personnage romanesque. Le général L.S.M. dans Les Géorgiques de Claude Simon, Littératures (Presses Universitaires du Mirail), n°73, 2015, p. 45-58, p. 123-130.

* « L’homme révolutionné : les deux régimes narratifs de la répétition de l’Histoire. (Variations sur une note critique) », La Révolution française [En ligne], n°6, 2014.

* « Tombes des ancêtres », dans Cahiers Leiris, n°3, 2012, p 46-54.

* « Essai de sociobiograhie du citoyen-combattant parisien de la Seconde République », Cahiers d’histoire, n°2-2000, pp. 269-294.

*« Au bonheur d’une commémoration discrète ? A propos du cent cinquantième anniversaire de la révolution de 1848 en France », Cahiers d’histoire, revue d’histoire critique, n°72, 1998, pp. 125-133.

CONTRIBUTIONS À DES COLLOQUES PUBLIÉS

* « Mémoire paradoxale d’un lignage révolutionnaire : Michel Leiris (1789-1990) » dans Hériter en politique. Filiations, génération set transmissions politiques(Europe, XIXe-XXIe siècles), Ludivine Bantigny et Arnaud Baubérot [dir.], colloque des 22-23 juin 2009, Centre d’histoire de Science Po Paris, Paris, Puf, 2011, p. 315-327.

* en compagnie de Pierre Vilar (maître de conférences en littérature à l’Université de Paris 3) : « Michel Leiris : Roman familial et Révolution, 1750-1990 », dans Les mots des Révolutions : nommer, dénoncer, héroïser, nier (XVIIIe-XXe siècles), Annie Duprat [dir.], Paris, Nouveau Monde Editions, 2009, p. 285-304.

* « L’individu insurgé : récompensé, réprimé, indemnisé. Dossier individuel et écriture de soi », dans Les dossiers nominatifs au XIXe siècle : regards croisés de l’administration sur les personnes, n°spécial de La Revue administrative, Puf, 2007, p .85-93.

* « Le citoyen-combattant de 1848 : biographies et archives de l’événement », dans Protester XIXe-XXe siècles. Histoire et sociologie des mouvements sociaux. Actes du colloque interdisciplinaire des 28-29 septembre 2006 organisé par l’Association française de Science politique, consultable sur : afsp@sciences-po.fr.

* « Hommes politiques et journées révolutionnaires durant la Seconde République », dans Les représentations de l’« homme politique » en France (XVIIIe-XIXe siècle), Actes de la journée d’études du 9 février 2005, M. Biard [dir.], Les Cahiers du GRHIS, n°17, Publications des Universités de Rouen et du Havre, 2006, p. 77-93.

* « Officiers porte-parole des barricades : Paris 1848 », dans La Garde Nationale entre Peuple et Nation en armes. Mythe et réalités, Actes du colloque des 24-25 mars 2005 à l’Université de Rennes 2, S. Bianchi et R. Dupuy [dir.], Presses universitaires de Rennes, 2006, pp. 475-488.

* « Blessures de citoyens : Paris 1848-1851 », dans La voix et le geste. Une approche culturelle de la violence socio-politique de la Révolution française à nos jours, Actes du colloque des 18-20 septembre 2003 à l’Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2005, pp. 157-170.

* « Veuves, fils et filles des ‘victimes du 2 décembre’ : l’héritage en souffrance », dans Société d’histoire de la Révolution de 1848 et des Révolutions du XIXe siècle [dir.], Actes du colloque des 28 novembre-1er décembre 2001 Comment meurt une République ? Autour du Deux décembre, Paris, Créaphis, 2004, pp. 387-401.

* « Expériences populaires de la prise d’armes révolutionnaires au XIXe siècle », dans Michel Biard [dir.], Terminée la Révolution…, colloque des 26 et 27 janvier 2001 de Calais, Les Amis du Vieux Calais, 2002, pp. 191-202.

* « Juin 1848 : l’insurrection », en collaboration avec Laurent Clavier et Jacques Rougerie, dans 1848 - Actes du colloque international du cent cinquantenaire de la révolution tenu à l’Assemblée nationale les 23-25 février 1998, Paris, Créaphis, 2002, pp. 123-140.

* « Le Maitron et les ‘hommes de 1848’. Le discours biographique sur la participation révolutionnaire comme fait social à part entière », dans Rémi Cazals [dir.], Armand Barbès et les hommes de 1848, Actes du colloque de Carcassonne des 6 et 7 novembre 1998, Carcassonne, les Audois, 1999, pp. 239-254.

* « La barricade de juin 1848 : une construction politique », en collaboration avec Laurent Clavier, dans Alain Corbin et Jean-Marie Mayeur [dir.], La barricade. Actes du colloque de Paris, 17-19 mai 1995, Paris, Publications de la Sorbonne, 1997, pp. 731-802.

COMPTES RENDUS

* La Barricade renversée. Histoire d’une photographie. Paris 1848, Olivier Ihl, Vulaines-sur-Seine, Éditions du Croquant, coll. « Champ social », 2016, dans Revue Historique, n°681, janvier 2017, p. 186-188.

* L’insurrection entre histoire et littérature (1789-1914),Quentin Deluermoz, Antony Glinoer (Éd.), Paris, Publication de la Sorbonne, 2015, dans Revue d’histoire moderne et contemporaine, n°63-3, 2016/3, p. 207-208.

* Quand les socialistes inventaient l’avenir. Presse, théories et expériences, 1825-1860, Thomas Bouchet, Vincent Bourdeau, Edward Castleton, Ludovic Frobert, François Jarrige [dir.], Paris, La Découverte, 2015, dans Revue d’histoire du XIXe siècle, n°2015/2, p. 2015-217.

* Cahiers Charles Fourier. Revue de l’Association des études fouriéristes, n°23, 2012, Biographies fouriéristes, coordination Bernard Desmars et Michel Cordillot, dans Revue d’histoire du XIXe siècle, n°46, 2013/1.

* Les Canuts, ou la démocratie turbulente. Lyon 1831-1834, Ludovic Frobert, Paris, Tallandier, 224 p. , dans Le Mouvement Social, janvier-mars 2011, p. 123-124.

* Entre violence et conciliation. La résolution des conflits sociopolitiques en Europe au XIXe siècle, Jean-Claude Caron, Frédéric Chauvaud, Emmanuel Fureix, Jean-Noël Luc [dir.], Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2008, 364 p., dans Genèses, 2010/1.

* Épisodes des journées de juin 1848. (François Pardigon) Présentation Alix Héricord, Paris, Editions La Fabrique, 2008, 292 p., dans Le Mouvement Social, n°230, janvier-mars 2010, p. 166-167.

* Un jeudi à l’Assemblée. Politiques du discours et droit au travail dans la France de 1848 (Thomas Bouchet), Ed. Nota Bene, 2007, 196 p, dans Genèses, 2009/2.

* L’État des esprits. L’invention de l’enquête politique en France (1814-1848), (Pierre Karila-Cohen) Presses Universitaires de Rennes, coll. Carnot, 2008, 402 p., dans Annales historiques de la Révolution française, janvier-mars 2009, p. 243-245.

* Vivre la ville. Les classes populaires à Paris (1ère moitié du XIXe siècle), (Barrie M. Ratcliffe et Christine Piette, Paris), La Boutique de l’histoire, 2007, 584 p., dans Revue d’histoire du XIXe siècle, n°37, 2008/2, pp. 213-215.

* Enjeux et usages d’une histoire critique de la République — n°169-170, des Cahiers Jean Jaurès, juillet-décembre 2003, dans Revue Historique, 2006/4.

* Révolutions et Républiques : la France contemporaine (Pierre Lévêque), Dijon, Editions universitaire de Dijon, 2005, 350 p., dans Annales historiques de la Révolution française, 2006, n°346, pp. 151-153.

* Dictionnaire des Utopies (Michèle Riot-Sarcey, Thomas Bouchet, Antoine Picon [dir.]), Paris, Editions Larousse, 2002, 284 p., dans Revue d’histoire du XIXe siècle, n°24, 2002/1, pp. 157-159.

* Votes, — n° spécial de la revue Actes de la recherche en sciences sociales, n°140, décembre 2001, dans Revue d’histoire du XIXe siècle, n°24, 2002/1, pp. 165-167.

* Où en est l’histoire de l’Europe du XIXe siècle ? — n° spécial de la revue Histoire et Sociétés, revue européenne d’histoire sociale, n°2, 2e trimestre 2002, dans Revue d’histoire du XIXe siècle, n°24, 2002/1, pp. 205-207.

* Les monographies de familles de l’Ecole de Le Play, — n° spécial de la revue Les Etudes sociales, n°131-132, 1er et 2e semestre 2000, dans Revue d’histoire du XIXe siècle, n°23, 2001/2, pp. 274-276.

* Napoléon, de la mythologie à l’histoire (Natalie Petiteau), Paris, Editions du Seuil, 1999, 444 p., dans Revue d’histoire du XIXe siècle, n°22, 2001/1, pp. 152-154.

* Le réel de l’utopie. Essai sur le politique au XIXe siècle (Michèle Riot-Sarcey), Paris, Albin Michel, 1998, 309 p., dans Romantisme. Revue du dix-neuvième siècle, n°110, quatrième semestre 2000, pp. 129-131.