Axe 4. Pratiques artistiques : acteurs et réseaux

Cette équipe (11 titulaires, 8 associés) compte des historiens, des historiens de l’art, des musicologues. Elle construit notamment deux bases de données nationales, l’une sur les musiciens français à l’époque moderne (à partir d’un corpus de musiciens d’Église tiré des sources révolutionnaires), l’autre des acteurs et hommes de théâtres provinciaux entre 1791 et 1815 (à partir de deux enquêtes impériales), afin de reconstituer des carrières, des répertoires, des réceptions critiques des œuvres et des artistes – bref, deux enquêtes très neuves qui permettront de réfléchir entre autres à la diffusion culturelle sur le territoire nationale, et qui ont déjà eu des implications locales (analyse du fonds de partitions de la cathédrale du Puy-en-Velay et émergence du fonds du compositeur Grénon, jusqu’alors méconnu). D’autre part, des enseignants-chercheurs lancent plusieurs travaux sur la restauration des monuments et des peintures murales, sur la création des vitraux et la diffusion des arts décoratifs dans les régions Auvergne et Limousin aux XIXe et XXe siècles, avec un intérêt particulier pour le domaine de Randan.

Composition de l’équipe

Membres titulaires

  • Philippe Bourdin, PR 22/responsable de l’équipe
  • Bernard Dompnier, PR 22
  • Catherine Cardinal, PR 22
  • Jean-Louis Jam, PR 18
  • Bruno Phalip, PR 21
  • Stéphane Gomis, MCF 22
  • Annie Regond, MCF 22
  • Karine Rance, MCF 22
  • Jean-François Luneau, MCF 22

Membres associés

  • Georges Escoffier, docteur en musicologie
  • Cyril Triolaire, post-doctorant ANR THERPSICORE
  • Grégory Goudot, ATER Université Blaise-Pascal Clermont II
  • Laurent Borne, doctorant
  • Jean-François Heintzen, docteur
  • Isabelle Langlois, ingénieur d’études
  • Germaine Le Métayer, docteure
  • Frédérique Pardoen, doctorante