Publication : Entre traces mémorielles et marques corporelles

Publication : Entre traces mémorielles et marques corporelles

Entre traces mémorielles et marques corporelles. Regards sur l’ennemi de l’Antiquité à nos jours

Sous la direction de Jean-Claude Caron, Laurent Lamoine et Natividad Planas

Qu’il soit aux portes ou à l’intérieur de la Cité, l’ennemi est une catégorie omniprésente dans le vocabulaire mémoriel comme dans le récit historique ou le discours politique. Cet ouvrage interroge sa pertinence en mettant en lumière les contextes où elle est à l’œuvre de l’Extrême-Orient à l’Amérique espagnole, en passant par l’Europe et l’Afrique du Nord, au cours d’une période qui va du VIe siècle av. J.-C. au XIXe siècle. Il s’agit d’analyser les usages que les sociétés du passé font des figures de l’ennemi, souvent réduites à de simples topoï. Objet de traitements antagonistes, entre massacre et intégration au sein des plus hautes sphères de l’État, ceux que l’on nomme ennemis sont parfois devenus des figures mythiques que cette enquête vise à déconstruire.

Accéder à la Table des matières

Lire l’introduction

Lire la conclusion

Ouvrage publié aux Presses universitaires Blaise-Pascal en 2014.
25 euros (papier) et 15 euros (PDF)