Aurélia JANDOT-BORTOLIN

Aurélia JANDOT-BORTOLIN

Docteure en Histoire contemporaine, a soutenu sa thèse le 13 février 2017, Directeur de thèse : Professeur Mathias Bernard
Professeur d’Histoire – Géographie dans le secondaire (académie de Montpellier)
Membre de l’Académie de Nîmes
Participation à des axes de recherche de laboratoire : Axe 1 du CHEC
Participation à des groupes scientifiques : membre de la Jeune Équipe du CHEC

Sujet de thèse

« Politiques et médias français face au nucléaire civil et militaire, des années 1960 aux années 1990 : l’exemple de L’Express », sous la direction du Professeur Mathias Bernard

Thématiques de recherches

-  histoire politique
-  communication
-  nucléaire
-  représentations lexicales et sémantiques
-  causalités des conflits

Publications

Ouvrages scientifiques : livre (OS)

  • Risques, menaces et dissuasion nucléaire française, Editions de L’Harmattan, Paris, 125 p., collection "Images et représentations" (juin 2003)

Ouvrages scientifiques : chapitre ou article (OS)

  • « The Commemorations of Hiroshima and Nagasaki in 1965 and 1995 in L’Express : Two Contexts, two Semantics », University of Alberta Press, in ouvrage collectif, à paraître en 2017
  • Participation à des ouvrages collectifs en attente : ouvrage collectif : Conflicts and societies : from weapons to discourse, Cambridge Scholars, Cambridge, fin 2014

Articles pour revues internationales ou nationales avec comité de lecture répertoriées AERES ou bases de données internationales (ACL)

  • « Un Conseil municipal en temps de guerre : Lunel 1914-1919 », dans la revue Etudes Héraultaises, n°44-2, 2014, pp.5-18

Articles dans des revues avec comité de lecture non répertoriées (ACLN)

  • « “Saying“ the Nuclear Power in France : Evolution of the Images and Perceptions of a Sensitive Theme », International Journal of Social, Behavioral, Educational, Economic, Business and Industrial Engineering, vol. 10, n°5, 2016, p. 1354-1359
  • « Nuclear Safety and Security in France in the 1970s : A Turning Point for the Media », International Journal of Social, Behavioral, Educational, Economic, Business and Industrial Engineering, vol. 10, n°8, 2016, p. 2303-2308
  • « La polyvalence en éducation : le D.E.U.G. bi-disciplinaire au Centre Universitaire de Nîmes (2001-2005) », dans la revue Eduquer/Former, n°45, janvier 2014, pp. 153-175
  • « Crises internationales : quid du déclenchement de l’intervention ? », dans la revue Perspectives internationales, n° 3, janvier - juin 2013, pp. 27-54
  • en attente : « Le nucléaire : des armes aux discours », dans la revue Cahiers d’Histoire, n°XXXIV, Actes du colloque de Montréal du 26-29 mars 2014, 2015

Communications

Conférences données à l’invitation du Comité d’organisation dans un congrès national ou international (INV)

  • « Attempt of determination of the belligerent threshold : the Cuban Missile Crisis », International Graduate Historical Studies Conference, “Locating History : the local, the national, the transnational“, 27-28 mars 2015, Central Michigan University ( Etats-Unis d’Amérique ) [Prix C.M.U. : “ Best Paper in Transnational History”]
  • « Hypothèses de recherche et méthodologie en Histoire, appliquées à la communication politique relative au nucléaire en France », “cours de maître” de Nicolat Mariot, directeur de recherche au C.N.R.S., 26 mars 2014, C.E.R.I.U.M., Université de Montréal (Canada)

Communications avec actes dans un congrès international (ACTI)

  • « “Saying“ the Nuclear Power in France : Evolution of the Images and Perceptions of a Sensitive Theme », World Academy of Science, Engineering and Technology, “ICNST 2016 : 18th International Conference on Nuclear Science and Technology“, 26-27 Mai 2016, Tokyo (Japon)
  • « Nuclear Safety and Security in France in the 1970s : A Turning Point for the Media », World Academy of Science, Engineering and Technology, “ICNSS 2016 : 18th International Conference on Nuclear Safety and Security“, 4-5 août 2016, Amsterdam (Pays-Bas)
  • « Considering the Past : The Reorientations of the French Public Perception between the 1970s and the 1980s », European Nuclear Society, “European Nuclear Conference 2016“, 9-13 octobre 2016, Varsovie (Pologne)
  • « The commemorations of Hiroshima and Nagasaki in 1965 and 1995 in L’Express : two contexts, two semantics », Prince Takamado Japan Center Conference, “70 years after Hiroshima : conceptualizing nuclear issues in global contexts“, 18-19 septembre 2015, University of Alberta (Etats-Unis d’Amérique)
  • « Le nucléaire : des armes aux discours », Colloque “Conflits et sociétés : des armes aux discours“, 26-29 mars 2014, Université de Montréal (Canada)
  • « Le déclenchement du conflit : paramètres des crises européennes (1905-1914) », Colloque “Conflits et sociétés : des armes aux discours“, 26-29 mars 2014, Université de Montréal (Canada)

Communications avec actes dans un congrès national (ACTN)

  • « Les mots du nucléaire : quels termes pour un dialogue ? », Ecole des Mines de Nantes, Journées du risque “Nucléaire, Hommes et Société“, 16-18 novembre 2016, Nantes

Colloques, Journées d’études, Séminaires

  • « Crises internationales : tentative de détermination du seuil belligène ; exemple d’analyse d’une rupture : la crise de Cuba (1962) », 3 novembre 2015, AASSDN, Pyrénées-Orientales
  • « Cuba, un seuil dans l’ère nucléaire », 22 avril 2016, IHEDN, Nîmes
  • « Le nucléaire en 1965 : une opposition encore ténue », Atelier de l’axe 1 du C.H.E.C. : “l’opposition dans la cité“, 26 juin 2014, Université Clermont-Ferrand II
  • « Aux frontières de l’humain : la crédibilité de la dissuasion nucléaire française », Journées transdisciplinaires, Université Clermont-Ferrand II, 8 et 9 novembre 2012

Projets

  • mise en place d’une banque de données ouverte à l’analyse multicritères : évolution des représentations lexicales et sémantiques à propos du “nucléaire” (1965-1995)

Contact

Aurélia JANDOT
CHEC, MSH de Clermont-Fd
Aurelia.Jandot@etudiant. univ-bpclermont.fr aurelia.jandot@ac-montpellier.fr