Axe 1 : L’opposition dans la Cité : objets, acteurs, formes

Responsable : Jean-Claude Caron

Présentation

Ce projet de recherche s’articule autour d’un mot-clef dont la déclinaison multiple permet l’ouverture vers de nombreux champs de recherche. La notion d’opposition est en effet au confluent d’approches politiques et sociales, mais aussi culturelles et religieuses. Elle peut s’entendre dans la singularité de son objet et de son acteur – ou plutôt de ses acteurs : il faut être au minimum deux pour s’opposer – mais également dans la pluralité de ses registres et des catégories qui sont activées.

Face au risque d’un trop large éventail des thèmes que suggère le mot-clef de ce projet, on conviendra initialement que ce dernier est géographiquement centré sur l’Europe, avec une extension possible dans tout le Bassin méditerranéen (en particulier pour l’histoire antique et l’histoire médiévale) et des prolongements dans les domaines coloniaux pour les époques modernes et contemporaines, et qu’il prend en charge l’ensemble de la chronologie de l’Antiquité à nos jours. Ces deux critères permettront de mettre en œuvre une démarche comparative fondée sur une large extension spatio-temporelle.

Effectif

Composition de l’équipe

Nicolas Beaupré, MCF 22
Mathias Bernard, PR 22
Philippe Bourdin, PR 22
Landry Charrier, MCF 12
Fabien Conord, PRAG
Françoise Daucé, MCF 12
Laurent Lamoine, MCF 21
Céline Perol, MCF 21
Nathalie Ponsard, MCF 22
Ludovic Viallet, MCF 21

- Chercheurs associés

Julien Bouchet, doctorant, ATER
Nicolas Carboni, doctorant, ATER
Mireille Cébeillac-Gervasoni, directrice de reherche CNRS émérite
Guillaume Colot, doctorant
Frédéric Derne, doctorant
Jean-Etienne Dubois, doctorant, allocataire-moniteur
Amandine Fauchon, doctorante, allocataire-monitrice
Sébastien Pivoteau, doctorant, AMN
Jean Salvat, doctorant