Intelespace
Intelligence de la donnée spatiale

Intelespace

Grâce au soutien financier de la région Auvergne, du FEDER, de l’Université Blaise Pascal et du CNRS, la plateforme INTELESPACE (pour « intelligence de la donnée spatiale") est née en 2009 concrétisant cette nouvelle synergie spatiale à la MSH de Clermont-Ferrand.

Une plateforme géomatique à la MSH

Une volonté forte de développer les compétences géomatiques et de mutualiser l’acquisition d’équipements spécifiques a émergé sous l’impulsion de la MSH et des laboratoires CERAMAC, CHEC et GEOLAB Afin d’assurer son fonctionnement quotidien, la plateforme s’est doté d’un ingénieur d’études financé par le CNRS.

Mission et domaines de compétences

L’objectif d’INTELESPACE est d’apporter un soutien technique et thématique sur les trois principales étapes de la recherche à dominante spatiale : l’acquisition de données géolocalisées, le traitement et la transformation des données et enfin, l’analyse spatiale et l’interprétation des données.
L’accompagnement et l’aide apportée sur l’acquisition de données de terrain constituent les premiers domaines d’intervention d’INTELESPACE. Typiquement, il peut s’agir de levées topographiques, de collectes de bases de données SIG (Système d’Information Géographique) avec un carnet de terrain électronique ou de mesures géolocalisées.
De retour du terrain, une étape de traitement et de préparation des données à analyser est nécessaire. Dans le cas de mesures topographiques effectuées à l’aide d’un GPS différentiel, il est par exemple indispensable de corriger les données (post-traitement) avant la phase de modélisation en trois dimensions qui constituera, ensuite, la base des analyses.

Equipée d’une station de travail et de logiciels adaptés, INTELESPACE est en mesure d’effectuer ce type de traitements. L’étape finale de la recherche à dominante spatiale consiste à analyser et identifier d’éventuelles structures de répartitions des mesures dans l’espace.

A l’aide d’outils statistiques et SIG, INTELESPACE propose une aide à l’interprétation et à l’analyse des données. Ainsi, INTELESPACE est en mesure d’accompagner une recherche spatialisée sur l’ensemble du processus de recherche, de la production de données à l’analyse et l’aide à l’interprétation des résultats.

Perspective

- La plateforme s’équipera en 2010 d’un drone doté d’une camera permettant la production de photographies aériennes à une échelle fine. Ce matériel de haute technologie est particulièrement indiqué pour la prospection archéologique, le suivi diachronique (érosion, colonisation végétale, parcellaire…) et la photogrammétrie.

- A l’horizon 2010-2011, INTELESPACE devrait s’équiper d’un serveur autonome permettant de mutualiser et de partager les données entre les différents laboratoires membres. Cet objectif nécessite d’une part, la mise en place d’une interface spécialisée pour l’échange de géodonnées (webmapping) et, d’autre part, le catalogage des données susceptibles d’être partagées. Cette dernière étape s’effectueen partenariat avec le CRAIG (Centre Régional Auvergnat de l’Information Géographique) qui a entrepris un précieux travail de référencement des données spatiales disponibles sur le territoire régional.