ARCHAEDYN

La coordination est assuré par François Favory (MSHE Ledoux, USR 3124)
Le CHEC est laboratoire partenaire du projet
Projet retenu lors de l’appel ANR "Blanc" en 2008

Le texte de présentation suivant provient de la page web de la Maison des Sciences de l’Homme et de l’Environnement Claude Nicolas Ledoux.

Descriptif

- Ce programme fait désormais l’objet d’un financement par l’ANR (programme “Blanc” 2008, référence ANR-08-BLAN-0157-01), après avoir été soutenu par l’ACI « Espaces et Territoires », contrat ET28 (2005-2007).

- Le projet ArchaeDyn vise à poursuivre une expérience de recherche collective amorcée par les programmes européens « Archaeomedes » I (1992-1994) et II (1996-1999), et relayée par un programme de l’ACI « Espaces et territoires » (2005-2007). Ces programmes successifs ont eu pour objet l’analyse de l’évolution du système de peuplement dans la longue durée, de l’Antiquité au Moyen Ãge.

- Le programme « Dynamique spatiale du peuplement et ressources naturelles : vers une analyse intégrée dans le long terme, de la Préhistoire au Moyen Ãge », de l’ACI « Espaces et territoires », a contribué à élargir la problématique de la recherche, engagée par un collectif de huit équipes, dont une slovène, en abordant la dynamique des territoires, envisagée selon plusieurs angles d’étude nouveaux, tant au plan thématique, chronologique que spatial. Le projet a pour objectif d’approfondir l’analyse des interactions spatiales entre des groupes sociaux, les ressources qu’ils exploitent pour assurer leur subsistance, produire des objets et échanger avec d’autres groupes à courte, moyenne et longue distance, et les itinéraires qui régissent les flux à différentes périodes.

- L’enquête progressera en explorant plusieurs thèmes, abordés à des échelles géographiques variées, de la micro-région à l’Europe occidentale et centrale, en passant par l’espace territorial français, et à des périodes également variées, du Néolithique à l’époque médiévale. Il s’agit d’évaluer et de mesurer comment se constituent et évoluent les territoires en considérant l’exploitation des ressources minérales et biologiques, les activités de production agro-pastorales et artisanales, la circulation et la consommation des produits manufacturés.

- Cette enquête archéologique porte sur différents types d’objets : des matières premières, des objets manufacturés en pierre ou en métal, des systèmes d’habitat, des aires cultivées durant les périodes considérées, des parcellaires antiques ou médiévaux fossilisés par la forêt. L’objectif est clairement de modéliser l’évolution des espaces qui livrent ces vestiges d’occupation et d’activité et de caractériser, d’une part, leur taux d’anthropisation et, d’autre part, l’évolution de cette anthropisation : modalités de la conquête agraire de l’espace, croissance et décroissance, voire abandon de l’occupation rurale, de telle ou telle activité, agro-pastorale ou artisanale, de l’irrigation d’un espace par telle matière première et tel produit ébauché ou fini, de la consommation de tel type d’objets.

- Les chercheurs partenaires du côté clermontois sont Delphine Coin, Bertrand Dousteyssier et Frédéric Trément.

Contact

François Favory (coordinateur)
MSHE Ledoux, 32 rue Mégevand, 25030 Besançon Cedex
Tèl. : 03 81 66 51 51
Fax : 03 81 66 51 58
favory.francois2@wanadoo.fr